Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Libye : Mohamed al-Megaryef se pose en rassembleur


Dimanche 12 Août 2012 modifié le Dimanche 12 Août 2012 - 21:38




Mohamed al-Megaryef (c) élu président de l'assemblée nationale libyenne, le 9 août 2012 à Tripoli.
Mohamed al-Megaryef (c) élu président de l'assemblée nationale libyenne, le 9 août 2012 à Tripoli.
Le président du Congrès général national (CGN), Mohamed al-Megaryef, un opposant historique à l'ancien régime libyen, a voulu se poser vendredi en rassembleur lors de la séance d'ouverture de cette assemblée issue des premières élections de l'ère post-Kadhafi.

"Mon devoir principal est de me mettre à l'écart de toutes les considérations politiques, régionales et tribales", a déclaré M. Megaryef qui présidait la première séance officielle du CGN issu des élections du 7 juillet.

A cet effet, il a annoncé qu'il démissionnerait de la présidence du Parti du front national, qui compte trois des 200 sièges du Congrès. Cette instance a pris la direction du pays mercredi au terme de la première passation pacifique du pouvoir de l'histoire de la Libye avec le Conseil national de transition (CNT), qui a été dissous.

M. Megaryef a affirmé qu'il observerait "la même distance" avec tous les membres du Congrès et a appelé au dialogue avec toutes les forces politiques et les composantes de la société civile, y compris celles qui ne sont pas représentées au CGN. Il a souligné par ailleurs la nécessité de "rester proche du citoyen", proposant que les réunions du Congrès soient retransmises en direct à la télévision libyenne. Il a affirmé que le CGN était lancé dans une "course contre la montre" pour poser les bases des institutions de l'Etat alors que le pays traverse selon lui "une étape importante et dangereuse".

Le Congrès est chargé de choisir un nouveau gouvernement et de conduire le pays à des élections sur la base d'une nouvelle Constitution.

Dimanche 12 Août 2012 - 14:10

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter