Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Libye: Le ministre libyen du pétrole a "quitté" son pays pour la Tunisie


Mardi 17 Mai 2011 modifié le Mardi 17 Mai 2011 - 14:54




Libye: Le ministre libyen du pétrole a "quitté" son pays pour la Tunisie
Le ministre libyen du pétrole Choukri Ghanem, un cacique du régime de Mouammar Khadafi, a "quitté" la Libye, et se trouve actuellement en Tunisie voisine, a indiqué mardi à l'AFP une source proche du gouvernement tunisien.

"Choukri Ghanem a quitté la Libye, il est entré en Tunisie à bord d'une voiture le 14 mai par le poste-frontalier de Ras Jedir", a ajouté cette source.

"Choukri Ghanem réside actuellement dans un hôtel à Djerba (île touristique dans le sud de la Tunisie) et il n'a pas essayé de contacter les autorités tunisiennes", a ajouté cette source.

La rébellion libyenne n'a "aucun contact" avec le ministre libyen du Pétrole Choukri Ghanem et ne sait pas s'il va rejoindre la rébellion, a indiqué mardi à l'AFP un porte-parole du CNT après l'annonce que ce cacique du régime de Mouammar Khadafi se trouvait en Tunisie.

"Nous n'avons eu et n'avons aucun contact avec lui", a déclaré Jalal Al-Gallal, un porte-parole du Conseil national de transition (CNT), l'instance dirigeante de la rébellion.

"Il est peut-être en Tunisie, c'est ce qu'annoncent les médias, mais pour l'instant, il n'a pas fait savoir qu'il voulait nous rejoindre", a ajouté le porte-parole.

La Libye, membre de l'Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep), exportait en temps normal 1,49 million de barils par jour, en majeure partie (85%) vers l'Europe, selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE). Mais sa production a fortement chuté après le début de la révolte le 15 février.

Les rebelles contrô lant l'Est de la Libye avaient indiqué debut mai qu'ils n'envisageaient pas de reprendre les exportations de pétrole et que leur priorité pour le moment était de protéger les installations pétrolières.

Le département du Trésor américain a indiqué le 8 avril que les sanctions économiques de Washington contre le régime libyen avaient été étendues à cinq membres du régime, dont le ministre du Pétrole, Choukri Ghanem, qui voient leurs éventuels avoirs aux Etats-Unis gelés.

Mardi 17 Mai 2011 - 13:39





Nouveau commentaire :
Twitter