Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Libye: Bernardino Leon poursuit ses consultations avec les parties au conflit


Mercredi 25 Mars 2015 modifié le Jeudi 26 Mars 2015 - 08:34

Le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour la Libye, l'Espagnol Bernardino Leon, a poursuivi, mercredi à Skhirate, près de Rabat, sa médiation entre les parties libyennes au conflit, en vue de parvenir à une solution politique à la crise qui sévit depuis plusieurs mois en Libye.




Libye: Bernardino Leon poursuit ses consultations avec les parties au conflit
A l'ordre du jour de ces rencontres figure notamment les questions des arrangements sécuritaires et les modalités de formation d'un gouvernement d'unité nationale, a déclaré à la MAP, un porte-parole de la Mission d'appui des Nations unies pour la Libye (MANUL).

Les discussions portent aussi sur la batterie "d'idées" proposée mardi aux parties par la mission onusienne visant à rapprocher les positions et à accélérer les discussions, a ajouté la même source.

M. Leon tiendra en fin d'après-midi une conférence de presse pour informer des derniers développements de ces discussions.

La MANUL a proposé mardi une panoplie d'idées, servant de point de départ pour parvenir à une solution globale à la crise politique et au conflit armé en Libye, notamment la formation d'un gouvernement d'unité dirigé par un président et un Conseil présidentiel composé de personnalités indépendantes sans appartenance politique ou à un groupe particulier, qui soit accepté par toutes les parties et tous les Libyens.

La mission onusienne propose aussi une Chambre de représentants en tant qu'organe législatif représentant tous les Libyens, un Conseil supérieur d'Etat inspiré des institutions similaires dans d'autre pays, en sa qualité d'institution fondamentale de la gouvernance de l'Etat, et une Assemblée constituante.

Les négociations politiques inter-libyennes avaient repris, la semaine dernière à Skhirate, avec la participation des représentants des différentes parties au conflit, en présence de plusieurs ambassadeurs étrangers en tant qu'observateurs, sous les auspices de l'organisation des Nations unies.

M. Leon continue de se réunir séparément avec chacune des délégations, en vue d'un rapprochement entre les représentants du Congrès national général (CNG), dit "parlement de Tripoli", du parlement internationalement reconnu dit "parlement de Tobrouk", ainsi que des négociateurs indépendants.

L'instauration d'un cessez-le-feu, le rétablissement de la sécurité, le désarmement des groupes armés et la formation d'un gouvernement d'union nationale figurent parmi les principaux points à l'ordre du jour de ces pourparlers.
Mercredi 25 Mars 2015 - 18:02





Nouveau commentaire :
Twitter