Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Libération du pédophoile Espagnol Daniel Galvan Fina: le Roi Mohammed VI ordonne l'ouverture d'une enquête


Dimanche 4 Août 2013 modifié le Dimanche 4 Août 2013 - 16:26

Le Cabinet royal a rendu public, samedi soir, un communiqué au sujet de la libération de Daniel Galvan Fina, de nationalité espagnole, condamné à 30 ans de prison pour le viol de 11 enfants. Le Roi Mohammed VI a ordonné qu'une "enquête approfondie soit diligentée en vue de déterminer les responsabilités et les points de défaillance qui ont pu mener à cette regrettable libération", indique le communiqué du Palais royal, précisant que cette enquête devra permettre "d'identifier le ou les responsables de cette négligence afin de prendre les sanctions nécessaires".
Le Souverain "n'a jamais été informé, de quelque manière que ce soit et à aucun moment, de la gravité des crimes abjects pour lesquels l'intéressé a été condamné". "Il est évident que jamais le souverain n'aurait consenti" à ce que ce prisonnier "puisse arrêter de purger sa peine, au regard de l'atrocité des crimes monstrueux dont il a été reconnu coupable", souligne le communiqué.




Libération du pédophoile Espagnol Daniel Galvan Fina: le Roi Mohammed VI ordonne l'ouverture d'une enquête
Voici le texte intégral :

"A la suite de la libération, ces derniers jours, du dénommé Daniel Galvan Fina de Nationalité espagnole, condamné par la justice marocaine, le cabinet royal tient à apporter à la connaissance de l'Opinion publique les éléments d'information et les précisions suivants:

1.Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste n'a jamais été informé, de quelque manière que ce soit et à aucun moment, de la gravité des crimes abjects pour lesquels l'intéressé a été condamné.

2.Il est évident que jamais le Souverain n'aurait consenti à ce que Daniel Galvan Fina puisse arrêter de purger sa peine, au regard de l'atrocité des crimes monstrueux dont il a été reconnu coupable.

3.Sa Majesté le Roi, en tant que premier protecteur des droits des victimes, de surcroît enfants, et de leurs familles, ne ménagera aucun effort pour continuer à les entourer de sa sollicitude. L'ensemble de l'action royale démontre à l'évidence, l'attachement du Souverain aux immuables valeurs morales, à la centralité de la promotion des Droits de l'Homme et de la protection de l'enfance ainsi qu'à la défense de la société marocaine contre toute atteinte et actions condamnables par la conscience humaine.

Pour toutes ces considérations, Sa Majesté le Roi a décidé, dès qu'il a été informé des éléments du dossier, qu'une enquête approfondie soit diligentée en vue de déterminer les responsabilités et les points de défaillance qui ont pu mener à cette regrettable libération et d'identifier le ou les responsables de cette négligence afin de prendre les sanctions nécessaires. Les instructions seront également données au ministre de la justice afin de proposer des mesures de nature à verrouiller les conditions d'octroi de la grâce à ses différentes étapes".


Dimanche 4 Août 2013 - 23:04






1.Posté par youssef le 04/08/2013 02:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vive le roi

2.Posté par Georges le 04/08/2013 02:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le roi du Maroc a bien fait . Avec une enquête, les marocains vont savoir qui a proposé ce sinistre personnage pour être gracié. Le roi va rendre justice aux enfants et à leurs familles. Ils en ont besoin pour calmer leur colère et leur blessures. J'aime le Maroc et je suis outré par les agissements de certains étrangers qui ne respectent pas le pays et se croient tout permis. Alors il faut qu'ils comprennent que dans ce pays il y a des lois et que leur statut ne doit pas être un moyen pour abuser les marocains.

3.Posté par Kika le 04/08/2013 03:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Arrêtez de libérer tout le monde
libérer ou donner une autre chance à celui qui le mérite

4.Posté par karama le 04/08/2013 03:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Maintenant place à la justice royale qui va sévir contre les irresponsables de cette catastrophe qui fait honte à notre pays. Vive le roi Mohammed 6. Cet espagnol devait purger sa peine pire qu'un chien et lui permettre d'échapper à son sort, c'est un crime contre tous les marocains.

5.Posté par Nawal le 04/08/2013 08:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce problème doit être régler rapidement. Il faut trouver le responsable de cette faute grave et le punir. Le roi a bien raison de demander une enquête. Quand à cette espagnol, il est préférable qu'il purge sa peine en Espagne et qu'on le voit plus au Maroc.

6.Posté par Fatia le 04/08/2013 11:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut surtout remettre cette ordure de pedo.. en prison.
Il faut réparer cette erreur plutôt que d'enfermer ou de punir sévèrement d'autres personnes qui auraient soi-disant commis des erreurs administratives.

7.Posté par Maria indignée le 04/08/2013 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L"ouverture d'une enquête par le Roi doit aboutir rapidement. Le roi va remonter vite les chaînes des responsabilités et "couper" les têtes de ceux qui ont osé commettre une honte pareille au Maroc et aux Marocains. Nous sommes devenus le peuple qui légalise la pédophilie. Shame, shame , shame. Il faut réparer cette erreur et arrêter les responsables...

Nouveau commentaire :
Twitter