Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Les torts faits aux populations qui croupissent dans les camps de Tindouf doivent être réparés (Porter Cameron)


Lundi 13 Décembre 2010 modifié le Mercredi 15 Décembre 2010 - 08:13

Les torts faits aux populations qui croupissent dans les camps de Tindouf par le fait du polisario et de l'Algérie "doivent être réparés", a déclaré dimanche Kathryn Porter Cameron, Présidente du Leadership Council For Human Rights, l'une des ONG des droits de l'Homme les plus importantes aux Etats-Unis.




Kathryn Porter Cameron
Kathryn Porter Cameron
"Pour plus de 35 ans, ces populations sont retenues en otages par le front polisario et l'Algérie dans les camps de Tindouf, où leurs droits les plus élémentaires sont systématiquement bafoués", déplore Mme Porter Cameron dans un communiqué, rendu public à l'occasion de la célébration de la journée internationale des droits de l'Homme.

La communauté internationale, a-t-elle insisté, "doit faire en sorte pour que le tort qui leur a été fait soit réparé et pour que leurs droits et leurs libertés soient sauvegardés", dénonçant "la torture, la privation et la stigmatisation qui frappent tous ceux qui osent lever la voix et dire la vérité sur la véritable nature du polisario".

Citant les propos du Prix Nobel de la Paix, Elie Wiesel, Mme Porter Cameron souligne qu'"aussi longtemps qu'un enfant souffre de la faim, notre vie sera frappée du sceau de la honte et de l'anxiété".

"Tout ce dont ont besoin ces victimes est de savoir qu'ils ne sont pas laissées seuls face à leur calvaire et qu'ils sont dans nos pensées. Et quand leurs voix sont tues, nous leur prêterons les nô tres parce qu'au moment où leur liberté dépend de nous, la qualité de notre liberté dépend de la leur", conclut Kathryn Porter Cameron, par ailleurs fondatrice du caucus des droits de l'Homme au congrès américain.




Lundi 13 Décembre 2010 - 23:33

Atlasinfo (Source MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter