Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Les surfeuses marocaines se jettent à l'eau


Vendredi 16 Septembre 2016 modifié le Vendredi 16 Septembre 2016 - 20:53

Déjà connu pour sa multitude de spots sur sa côte atlantique et ses nombreuses écoles de surf, le Maroc accueille depuis mardi sa première compétition internationale de surf féminin, un an après les hommes.




Jusqu'à dimanche, la Fédération royale marocaine de surf (FRMS) organise sur une plage de Casablanca la seconde édition du Quicksilver Pro, une étape des Qualifying Series, le circuit qualificatif de la World Surf League.

Une centaine de surfeurs professionnels sont attendus, dont de nombreux Européens, un an après la première édition qui avait vu la victoire du Portugais Pedro Henrique.

Cette année est marquée par le lancement d'une épreuve féminine, première compétition du genre au Maroc.

Une trentaine de surfeuses, dont la Française Justine Dupont, parmi les meilleures pro mondiales, participent à ce concours féminin baptisé "Roxy Pro Casablanca", a indiqué à l'AFP le directeur de la compétition, Laurent Miramon.

Deux Marocaines prennent part à l'épreuve, a précisé M. Miramon. "Le surf féminin de compétition est encore timide au Maroc, mais il fait son chemin dans les loisirs, de plus en plus de jeunes femmes vont sur les vagues", explique-t-il.

Venue du bodyboard, Fatima Zahra Berrada, est sans doute la championne la plus connue actuellement dans le milieu, avec une dizaine de titres nationaux.

Du côté homme, 96 compétiteurs sont en course, venus d'Amérique du sud, des Etats-Unis, d'Australie, d'Indonésie... avec une dizaine de Marocains, toujours selon M. Miramon, également conseiller technique à la FRMS. Parmi eux, Ramzi Boukhiam est le premier à atteindre ce niveau de la compétition sur un circuit pro, précise-t-il.

Avec cette compétition, la Fédération marocaine "confirme sa volonté d'inscrire le Maroc dans le cercle des grandes nations de surf", selon son directeur Mohammed Kadmiri.

"Cette compétition est une chance unique pour les surfeurs locaux de se mesurer au plus haut niveau des Qualifying Series et de montrer le talent des plus jeunes surfeurs marocains", souligne la Fédération.


Avec AFP
Vendredi 16 Septembre 2016 - 20:52





Nouveau commentaire :
Twitter