Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Les soldats français n'ont "pas vocation à rester durablement en Centrafrique" (Hollande)


Lundi 16 Décembre 2013 modifié le Lundi 16 Décembre 2013 - 22:41

Les soldats français n'ont "pas vocation à rester durablement en Centrafrique", a affirmé, lundi, le président français François Hollande.




S'exprimant lors d'une cérémonie organisée à Paris en hommage aux deux soldats français tués la semaine dernière dans des accrochages près de Bangui, M. Hollande a indiqué que les militaires français "seront progressivement relayés par la montée en puissance des forces africaines dont les effectifs vont doubler en quelques semaines pour atteindre 6.000 hommes".

Il a également indiqué que ces deux soldats "effectuaient une noble et belle mission: celle de sauver des vies humaines à Bangui", soulignant que la France s'est engagée "sans la moindre hésitation" en Centrafrique pour mettre fin à "des crimes contre l'Humanité".

Les deux militaires français "illustrent les plus belles qualités de l'âme humaine: le dévouement, le dépassement et le courage", a-t-il ajouté, relevant qu'ils "sont allés jusqu'au bout de leur devoir, au service de la paix, en Centrafrique".

Les deux parachutistes français ont été tués la semaine dernière dans un accrochage à proximité de l'aéroport de Bangui, quatre jours après le début de l'opération militaire française Sangaris, destinée à rétablir la sécurité dans le pays.
Lundi 16 Décembre 2013 - 21:50





Nouveau commentaire :
Twitter