Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Les propos du rappeur Booba sur "Charlie Hebdo" suscitent la colère de l'UMP


Mardi 14 Avril 2015 modifié le Mardi 14 Avril 2015 - 18:25




Éric Ciotti (UMP) a estimé mardi que les propos du rappeur Booba sur la tuerie à Charlie Hebdo constituaient "une forme d'apologie du terrorisme" qui mérite, à ses yeux, des poursuites judiciaires. Dans une interview diffusée sur le site du Parisien-Aujourd'hui en France, le rappeur a dit comprendre "aussi bien les "Je suis Charlie" que les "Je ne suis pas Charlie", ajoutant que, "quand on joue avec le feu, on se brûle" et se disant "étonné que ça ne soit pas passé avant".

"Ces propos sont intolérables, indignes, honteux", a déploré le député et secrétaire général adjoint de l'UMP sur i>Télé. "Il y a dans ces mots une forme d'apologie du terrorisme, cela relève d'une qualification pénale et j'attends que le parquet de Paris engage des poursuites contre ce triste personnage."

Sur la même chaîne, un autre député UMP, Thierry Solère, élu de Boulogne-Billancourt, ville de Booba, a regretté que ce garçon, "qui a du talent", "vienne faire des clins d'oeil et du marketing alors qu'il n'habite plus la France pour qu'une clientèle le trouve sympa". Il "condamne bien sûr ces propos" et "espère bien" que l'enquête aura lieu et il serait "étonné que le parquet ne le fasse pas". Booba "ferait mieux de chercher l'intelligence plutôt que de chercher à justifier les terroristes", avait estimé pour sa part le médecin urgentiste Patrick Pelloux, chroniqueur à Charlie Hebdo.


Mardi 14 Avril 2015 - 13:20

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter