Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Les projets de l'UpM ne seront pas affectés par la réduction du budget de l'UE (Martin Schulz)


Vendredi 15 Mars 2013 modifié le Samedi 16 Mars 2013 - 11:51




Les projets de l'UpM ne seront pas affectés par la réduction du budget de l'UE (Martin Schulz)
Le président du Parlement européen, Martin Schulz a déclaré, vendredi à Barcelone (nord-est de l'Espagne) que les projets de l'Union pour la Méditerranée (UpM) ne seront pas affectés par la réduction du budget de l'Union européenne en 2013.

S'exprimant en sa qualité de président de l'Assemblée parlementaire de l'UpM (AP-UpM), lors d'une conférence de presse, à l'issue d'une réunion du Bureau de l'AP-UpM, M. Schulz a souligné la nécessité de doter l'UpM des moyens financiers nécessaires pour lui permettre de mettre en Âœuvre les projets ambitieux inscrits dans son programme d'action, appelant à cet égard les pays de la région ainsi que l'UE à intensifier leur soutien financier à cette organisation de coopération régionale.

"Nous avons besoin de plus de financements aussi bien de la part des budgets européens que des Etats membres de l'UpM", a indiqué M. Schulz, soulignant l'importance de la réunion du Bureau de l'AP-UpM à laquelle ont pris part le président marocain de la Chambre des représentants, Karim Ghellab et le président de la Chambre des représentants de la Jordanie, Saed Hayel Srour, en leur qualité de membres dudit Bureau, ainsi que le secrétaire général de l'UpM, Fathallah Sijilmassi.

"Nous soutenons les progrès énormes réalisés par le secrétariat général de l'UpM pour la mise en œuvre des projets de développement au profit des peuples de la région", a ajouté le président de l'AP-UpM, invitant les pays membres à œuvrer ensemble pour donner un nouvel élan à la coopération économique euro-méditerranéenne à travers l'intensification des investissements dans les pays de la rive sud de la Méditerranée.

M. Schulz a également indiqué que les débats des membres du Bureau de l'AP-UpM ont porté notamment sur la préparation du sommet des Présidents des Parlements de l'UpM, qui aura lieu les 6 et 7 avril prochain à Marseille (France).

Une quarantaine de présidents ont déjà confirmé leur participation à ce sommet qui sera axé principalement sur le rô le des Parlements et de la société civile dans la promotion de l'entente et la consolidation du partenariat euro-méditerranéen, a-t-il ajouté, précisant qu'il s'agit du plus important forum politique depuis le Sommet fondateur de l'UpM qui s'est déroulé en juillet 2008 à Paris et les événements du "Printemps arabe".

Pour sa part, M. Ghellab a mis l'accent sur l'opportunité qu'offrent les instances de l'UpM aux peuples de la région pour promouvoir leur collaboration afin de relever les défis qu'affrontent les pays euro-méditerranéens sur les plans socio-économique, politique et sécuritaire, soulignant l'importance du rô le que joue l'AP-UpM dans la consolidation du partenariat entre les deux rives de la Mare Nostrum.

Il a également noté que l'action du Bureau de l'AP-UpM qui dirige la composante législative de cette organisation commence à porter ses fruits, mettant l'accent sur l'importance du sommet des Présidents des Parlements de l'UpM et du Forum méditerranéen de la Fondation Anna Lindh qui auront lieu en avril prochain à Marseille.

Après avoir souligné l'importance des projets de développement parrainés par l'UpM, M. Ghellab a ajouté que trois réunions ministérielles de l'UpM sont prévues dès le mois de juillet prochain.

Elles devront porter sur la promotion de l'entrepreneuriat féminin, les transports et les énergies renouvelables dans la région euro-méditerranéenne, a-t-il dit.

De son cô té, M. Sijilmassi a mis en exergue l'étroite collaboration entre le secrétariat général de l'UpM et l'AP-UpM, se félicitant du soutien "continu et opérationnel" de M. Schulz aux activités et initiatives de cette organisation régionale.

Il a à cette occasion annoncé le lancement de trois projets pendant le premier semestre de 2013: Jeunes femmes créatrices d'emploi, Gouvernance Méditerranéenne de l'Eau et Activités de Formation pour le Réseau Logistique Régional (LOGISMEDTA), précisant que d'autres projets seront finalisés et lancés vers la fin de cette année.

L'AP-UPM est formée de 280 parlementaires: 81 sont choisis par les parlements des pays membres de l'UE, 49 sont désignés par le Parlement européen, 10 proviennent des pays européens méditerranéens non membres de l'UE, 130 représentent les pays nord africains et médio-orientaux partenaires du processus de Barcelone et 10 de la Mauritanie.

Vendredi 15 Mars 2013 - 21:59






1.Posté par EL HAJJAMI le 16/03/2013 09:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Est ce que UPM (ex projet Union de la Méditerranée ) n est autre qu un processus de Barcelonne bis vu autrement avec un nouveau nom


Nouveau commentaire :
Twitter