Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Les policiers égyptiens traquent les homosexuels sur Grindr


Vendredi 3 Octobre 2014 modifié le Vendredi 3 Octobre 2014 - 15:17

En Egypte, l'homosexualité n'est pas illégale. Mais cela n'empêche pas la police de harceler les homosexuels en les arrêtant. Et, selon plusieurs médias locaux et internationaux, la police se servirait maintenant d'applications de rencontre employés par des gays et lesbiennes.




Grindr, l'une d'entre elles, a prévenu ses usagers, selon The Independent : "L'Egypte arrête des personnes LGBT et la police peut se faire passer pour LGBT sur les médias sociaux pour vous piéger". Et d'ajouter : "S'il-vous-plaît, faites attention en arrangeant des rencontres avec des gens que vous ne connaissez pas et faites attention en postant quoi que ce soit qui puisse révéler votre identité".

Une personne "proche de la communauté gay et lesbienne" citée par le site CairoScene affirme qu'"il y a eu de nombreuses arrestations ces derniers mois liées à ces applications". La police triangulerait les utilisateurs et il serait "possible de donner la position d'un utilisateur". La police utiliserait ensuite les photos pour retrouver leurs cibles.

Vendredi 3 Octobre 2014 - 15:14





Nouveau commentaire :
Twitter