Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Les pays de l'UMA plaident pour une large coopération de lutte contre les menaces sécuritaires


Mardi 10 Juillet 2012 modifié le Mardi 10 Juillet 2012 - 15:09




Les pays de l'UMA plaident pour une large coopération de lutte contre les menaces sécuritaires
Les travaux de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Union du Maghreb arabe (UMA), consacrée à la question de la sécurité dans la région, ont pris fin lundi à Alger sur un appel pour l'intensification des efforts de lutte contre le terrorisme et le crime organisé aux niveaux bilatéral, maghrébin, régional et international.

"Le terrorisme et le crime organisé, y compris le trafic de drogue, d'armes et d'êtres humains, les migrations clandestines, les groupes criminels armés, le financement du terrorisme sous toutes ses formes ainsi que le phénomène du blanchiment d'argent constituent des menaces pour la paix au Maghreb, en Afrique et en Méditerranée", a indiqué le Conseil maghrébin dans un communiqué publié à l'issue de cette réunion.

Le conseil maghrébin a insisté, à cet égard, sur la nécessité d'une large coopération dans les efforts de lutte contre ces menaces sécuritaires aux niveaux bilatéral, maghrébin, régional et international.

Dans une déclaration à la presse, le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, Saad Dine El Otmani a relevé que la réunion d'Alger "offre l'opportunité de définir une approche commune de consolidation de la coopération et de la coordination" face aux défis sécuritaires dans la région. Il a fait remarquer que le traitement de ces questions sécuritaires nécessite une coopération aux niveaux bilatéral, maghrébin et régional.

De son côté, le secrétaire général de l'UMA, Lahbib Ben Yahia a mis l'accent sur la nécessité d'adopter, lors de cette réunion, des recommandations reflétant la détermination des pays de l'UMA à intensifier leur coopération dans le règlement des crises sécuritaires dans la région.

Le même appel à la coordination sécuritaire entre les pays maghrébins avait été lancé par le ministre algérien des Affaires étrangères, Mourad Medelci.

Pour sa part, le ministre libyen des Affaires étrangères, Achour Ben Khayyal a affirmé que la sécurité et la stabilité dans la région du Maghreb "passent par la mise en place d'une méthodologie à même de renforcer la coopération sécuritaire en vue de combattre l'extrémisme, les groupes armés, la criminalité, le trafic d'armes, la traite des hommes, le blanchiment d'argent et l'immigration clandestine".

Lors de la 30e session de leur Conseil, tenue le 18 février dernier à Rabat, les ministres maghrébins des Affaires étrangères avaient convenu d'un commun accord de la tenue d'un sommet maghrébin avant la fin de l'année en cours à Tunis. Ils avaient insisté sur la nécessité pour l'Union maghrébine, d'adapter ses instruments aux nouveaux défis et aux changements qu'a connus la région.

Mardi 10 Juillet 2012 - 05:58





Nouveau commentaire :
Twitter