Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Les opportunités d'affaires au Maroc au centre d'entretiens de Rabbah à Montréal


Samedi 17 Octobre 2015 modifié le Lundi 19 Octobre 2015 - 13:21

Les opportunités d'affaires et d'investissements au Maroc et le développement de projets de partenariat public-privé (PPP), ont été au centre d'entretiens, jeudi et vendredi à Montréal, entre le ministre de l'Equipement, du Transport et de la Logistique, M. Aziz Rabbah et des responsables de plusieurs organismes canadiens et québécois.




M. Rabbah, qui a pris part à la tête d'une importante délégation marocaine, au 7è Grand Forum sur le PPP, organisé par l'Institut pour le partenariat public-privé (IPPP), a notamment rencontré plusieurs représentants d'entreprises opérant dans le domaine des PPP et d'organismes oeuvrant dans le domaine du transport, ainsi que la nouvelle Secrétaire générale de l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale (OACI), Mme Fang Liu.

Lors d'une rencontre avec les responsables de l'IPPP, les échanges ont porté sur l'organisation par l'Institut au Maroc de forums et ateliers sur le PPP, vu la longue expérience de cet établissement en matière d'animation des débats et des réflexions sur ce sujet, a souligné M. Rabbah dans une déclaration à la MAP.

Ce Forum sur le PPP a été aussi l'occasion pour rencontrer les représentants d'entreprises qui excellent dans le domaine des PPP, non seulement canadiennes mais aussi américaines qui avaient exposé l'idée de réalisation de projets PPP sur la base de la plus-value foncière, a-t-il ajouté.

Le ministre a, en outre, tenu une réunion avec les responsables du Pôle d'Excellence québécois en transport terrestre, au cours de laquelle il a affirmé que ce pôle représente un modèle qui peut intéresser le Royaume quant à la manière de rassembler tous les intervenants dans un même secteur pour créer une "grappe" ou un "cluster" où ils peuvent définir les besoins, les tendances et les développements à apporter à ce secteur et à travers lequel ils peuvent exporter leur expertise.

Une autre réunion a été également organisée avec l'Association québécoise des Transports (AQTR) qui est intéressée, a dit M. Rabbah, par un partenariat "très poussé" avec le Maroc dans le domaine de la sécurité. Le ministre a, à cet égard, noté que les deux parties ont élaboré une convention pour une meilleure coopération en matière de sécurité dans le domaine du transport.

Il a, en outre, signalé qu'il a eu des entretiens avec les responsables de la société "Aéroports de Montréal" (ADM), responsable de la gestion, de l'exploitation et du développement de l'Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal et de l'Aéroport international de Montréal-Mirabel en vertu d'un bail à long terme conclu avec le ministère canadien des Transports, avec pour objectifs notamment d'assurer une prestation de services aéroportuaires de qualité tout en recherchant l'efficience, la sûreté et la sécurité, et contribuer au développement économique de la région de Montréal par la mise en valeur des installations dont elle a la responsabilité.

Selon le ministre, cette forme de PPP et de bonne gouvernance des infrastructures aéroportuaires est "un modèle qui peut inspirer le Maroc".

M. Rabbah a, par ailleurs, visité le siège social de Bombardier où il a rencontré des responsables du groupe qui lui ont présenté les futurs développements technologiques dans les domaines du transport aérien ou ferroviaire. Ces responsables ont saisi cette occasion pour exprimer leur grande satisfaction de leur expérience marocaine, a-t-il fait savoir.

Relevant que l'expérience de Bombardier en matière d'investissements dans l'usine de Casablanca a commencé à donner ses fruits, le ministre a déclaré que les responsables du groupe ont exprimé leur intérêt pour le développement du transport ferroviaire au Maroc et leur disposition à tisser des partenariats dans le domaine industriel.

Ces rencontres, a-t-il précisé, ont permis également de mettre en exergue les énormes potentialités du Royaume et les multiples opportunités d'affaires offertes par le marché marocain pour drainer davantage d'investissements.

Par ailleurs, M. Rabbah a tenu une rencontre avec la nouvelle Secrétaire générale de l'OACI, Mme Fang Liu, au cours de laquelle les deux parties se sont mises d'accord sur plusieurs niches de coopération.

Rappelant que l'Académie internationale Mohammed VI de l'aviation civile a été choisie par l'OACI comme centre d'excellence de formation en aéronautique dans la région, M. Rabbah a indiqué que les échanges avec Mme Liu ont porté sur l'accompagnement, à travers le Royaume, des autres pays africains en tout ce qui a trait à la sécurité de l'aviation et du transport aérien, la coopération en matière de formation des ressources humaines dans les pays africains et le développement du concept des "aéroports verts" respectant les normes de l'environnement grâce à l'utilisation d'énergies propres.

A cet égard, il a précisé que l'OACI veut promouvoir ce nouveau concept et faire du Maroc un "cas d'étude" dans toute la région.

Ces échanges ont également offert l'opportunité d'examiner la possibilité de la tenue par l'OACI et le Royaume d'un forum sur la participation de l'aviation civile au développement socio-économique en termes de création d'emplois, de croissance et de valeur ajoutée, a-t-il poursuivi.

Ces rencontres se sont déroulées en présence de l'ambassadeur du Maroc au Canada, Mme Nouzha Chekrouni et de membres de la délégation marocaine ayant participé au 7ème Grand Forum sur le PPP.

M. Rabbah a, d'autre part, rencontré, samedi, des membres de la communauté marocaine au Canada, une occasion pour évoquer en particulier le sujet de la connectivité aérienne entre le Maroc et le Canada et la manière d'offrir un meilleur service aux Marocains du monde.

Lors de cette rencontre, tenue en présence de Mme Chekrouni et de la Consule générale du Maroc à Montréal, Wassane Zailachi, M. Rabbah est revenu sur l'entrée en lice dans les prochains mois de la compagnie "Air canada" pour assurer la liaison Montréal-Casablanca, estimant que l'entrée d'un nouvel opérateur ouvrira la porte à une meilleure concurrence avec la Royal Air Maroc pour offrir de meilleurs services, ce qui va jouer en faveur des Marocains résidant au Canada et du développement du tourisme entre le Canada et le Maroc.
Samedi 17 Octobre 2015 - 22:46

Source MAP




Nouveau commentaire :
Twitter