Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Les monarchies du Golfe dénoncent l'extrémisme des jihadistes


Samedi 30 Août 2014 modifié le Samedi 30 Août 2014 - 15:14

Les monarchies du Golfe ont vivement dénoncé l'extrémisme religieux incarné désormais par les jihadistes radicaux de l'Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie, a annoncé samedi le ministre koweïtien des Affaires étrangères Sabah Khaled Al-Sabah.




"Nous dénonçons avec véhémence les pratiques de ceux qui utilisent l'islam comme un prétexte pour tuer et déplacer" massivement des Irakiens et des Syriens, a déclaré cheikh Sabah à l'ouverture à Jeddah, dans l'ouest de l'Arabie saoudite, d'une réunion de ses pairs du Conseil de coopération du Golfe (CCG).

Il a ajouté que les membres du CCG (Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Qatar et Oman) soutenaient la résolution adoptée à la mi-août par le Conseil de sécurité de l'ONU pour empêcher le recrutement et le financement des groupes jihadistes opérant en Syrie et en Irak.

Le ministre koweïtien, dont le pays préside le CCG, a par ailleurs salué le cessez-le-feu qui a mis fin mardi à la guerre entre Israël et le mouvement islamiste Hamas dans la bande de Gaza.

Le 5 mars, l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et Bahreïn avaient rappelé leurs ambassadeurs à Doha --une démarche sans précédent-- accusant le Qatar de s'ingérer dans leurs affaires et de déstabiliser la région, en raison de son soutien à la mouvance islamiste.

Le Qatar était accusé par ses voisins de soutenir les islamistes proches des Frères musulmans dans les autres pays du Golfe, dont des dizaines ont été condamnés à la prison aux Emirats arabes unis, et de servir de refuge aux islamistes d'autres pays arabes.
Samedi 30 Août 2014 - 15:13

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter