Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Les lézards menacés d'extinction à cause du réchauffement climatique


Jeudi 13 Mai 2010 modifié le Jeudi 13 Mai 2010 - 22:42

Le réchauffement climatique pourrait provoquer l'extinction de 20% de l'ensemble des lézards de la planète d'ici 2080, selon une recherche internationale publiée jeudi.




Les lézards menacés d'extinction à cause du réchauffement climatique
Les travaux sont basés sur une vaste enquête des populations de lézards dans le monde et des effets sur ces derniers de l'augmentation des températures, principalement depuis 1975.

Les observations ont donné le moyen aux chercheurs de proposer un modèle pour anticiper le risque d'extinction. Il a permis de prédire avec exactitude des zones spécifiques en Amérique du Nord et du Sud, en Europe, en Afrique et en Australie, où des populations de 34 différentes familles de lézards, qui ont été étudiées dans le passé, seraient effectivement éteintes.

Avec ce modèle de probabilités d'extinction locale, les scientifiques ont établi que 6 % des lézards pourraient disparaître d'ici 2050 et 20 % d'ici 2080. La disparition de lézards a été constatée en premier en France, puis au Mexique, où 12 % des populations locales se sont éteintes depuis qu'elles ont fait l'objet d'une étude.

Selon les scientifiques, il est clair que cette vague d'extinction de ces populations de lézards est directement liée au changement climatique. "Nous avons beaucoup travaillé sur le terrain pour valider ce modèle informatique qui montre bien que les extinctions de lézards résultent du réchauffement, pas des pertes d'habitat," précise Barry Sinervo, professeur d'écologie et de biologie à l'Université de Californie à Santa Cruz.

Les scientifiques estiment qu'il faut agir, car même si les lézards s'exposent au soleil pour se réchauffer, des températures plus élevées peuvent les forcer à rester à l'ombre, ce qui les limite dans leur quête de nourriture. Ils disent aussi que l'extinction d'une aussi grande partie de la population de lézards pourrait avoir d'importantes répercussions sur la chaîne alimentaire et l'écosystème. Enfin, ils expliquent que les lézards sont des proies importantes pour plusieurs espèces d'oiseaux, des serpents et d'autres animaux, tandis qu'ils sont eux-mêmes des prédateurs d'insectes.
Jeudi 13 Mai 2010 - 22:24

Atlasinfo avec l'AFP




Nouveau commentaire :
Twitter