Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




"Les femmes au secours de la République, de l'Europe,... et de la planète", un livre où Corinne Lepage et Bouchera Azzouz s'expriment d'une seule voix.


Vendredi 1 Mai 2015 modifié le Dimanche 3 Mai 2015 - 20:54

« Et si les femmes étaient mieux à même de défendre les valeurs de la République et de répondre aux enjeux européens et planétaires auxquels nous sommes confrontés ? » Dans le livre « Les femmes au secours de la République, de l'Europe et de la planète », paru aux éditions Max Milo, Bouchera Azzouz et Corine Lepage s’expriment d’une seule voix et expliquent pourquoi et comment il est temps que les femmes aient plus de pouvoir.

Par Fouzia Benyoub




"Les femmes au secours de la République, de l'Europe,... et de la planète", un livre où Corinne Lepage et Bouchera Azzouz s'expriment d'une seule voix.
« Et si les femmes étaient mieux à même de défendre les valeurs de la République et de répondre aux enjeux européens et planétaires auxquels nous sommes confrontés ? » Dans le livre « Les femmes au secours de la République, de l'Europe et de la planète », paru aux éditions Max Milo, Bouchera Azzouz et Corine Lepage s’expriment d’une seule voix et expliquent pourquoi et comment il est temps que les femmes aient plus de pouvoir.

Ce livre, fruit d’une rencontre entre deux femmes, issues de milieux politiques, sociaux et culturels différents. Corine Lepage, issue d’une famille bourgeoise, avocate, femme politique qui se revendique du centre de l’échiquier politique, présidente de Cap21, ancienne députée européenne et ancienne ministre (gouvernement d’Alain Juppé 95-97). Bouchera Azzouz, originaire d’un milieu modeste marocain, de la banlieue parisienne, ex-secrétaire générale du mouvement Ni Putes ni Soumises, Fondatrice et présidente de l’association « Les ateliers du féminisme populaire » Auteure et coréalisatrice du documentaire « Nos mères, nos daronnes »

« Moi je suis une banlieusarde, née dans un bidonville en Seine-Saint-Denis, une prolo comme il y a des bobos. Happée au quotidien par ma condition sociale autant que familiale. Fille d'immigrés, aînée femelle d'une grande fratrie, jouant à temps plein un rôle de grande sœur, occupant en permanence une fonction singulière, celle d' « adjointe mère », il faut réagir, être là pour toute la famille, et apprendre à devenir l'alliée nécessaire de sa mère, surtout quand celle‐ci ne sait ni lire, ni écrire et qu'elle ne maîtrise pas la langue de son pays d'accueil. Cette fonction ne laisse de place ni pour les artifices ni pour les minauderies, elle vous projette sans transition dans le monde grave et sérieux des adultes et de la réalité sociale..." écrit Bouchera Azzouz.

« J’ai la chance de naître dans une famille d’une bourgeoisie moyenne, juive libérale, où la question de l’éducation des filles ne se posait pas. J’ai reçu une éducation laïque, et ai pu bénéficier au lycée de professeurs d’exception. Plus âgée que Bouchera, j’appartiens à cette génération de 68 où les filles étaient conquérantes et remettaient en cause des siècles d’inégalités. Et quelques années plus tard au mouvement de libération des femmes ( MLF) » précise Corinne Lepage.

Après un déroulé historique de la place et du rôle des femmes dans la société, grâce auquel on peut constater le retard pris en matière de droits et acquis, les auteures font un état des lieux social et sociétal du monde qui nous entoure : précarisation, paupérisation, difficultés d'intégration, chômage. Des problématiques traitées sans parti pris mais sans concession, et qui touchent majoritairement aujourd'hui les femmes.

« On dit qu’on observe partout le recul des avancées sociales pour les femmes. C’est vrai. Mais je doute que les explications qu’on en donne soient pertinentes. J’ai le sentiment que la prise n’a fait que renforcer les inégalités existantes et structurelles de notre société » s’interroge Bouchera Azzouz.

« Femmes, mobilisons nous. Nous portons et sommes la solution » à la fois un appel et une analyse qui font du bien à la pensée. Le monde d’aujourd’hui est en quête de justice et d’émancipation. La participation des femmes aux espaces publiques et l’ancrage de leurs combats partout dans le monde se confirment. De plus en plus, elles sont sur tous les fronts, y compris politiques et réussissent.

Bouchera Azzouz et Corine Lepage pensent avec certitude « que la mise en place de politiques qui ont le souci permanent de prendre en compte les contraintes, les freins, les oppressions multiformes que subissent les femmes, permet de construire une société structurellement plus juste, plus égalitaire, une société conforme à la Constitution, à la fois sociale et démocratique, mais surtout émancipatrice et écologique »

Dans ce livre, les auteures présentent une réflexion forte et libre afin de repenser la condition féminine en la plaçant dans un triple contexte où les femmes ont un rôle majeur pour porter secours :

- A une République en crise (laïcité, fraternité, liberté, inégalités socio-¬économiques, éducation, travail, absence de projet fédérateur pour ses citoyens). Et précisent : « la laïcité implique l'égalité et permet la création d'un espace de vivre ensemble ou hommes et femmes sont égaux ».

- A une Europe qui vacille entre les idéaux des droits fondamentaux et le virage néolibéral, voire conservateur. Une Europe qui sombre dans la crise et le repli sur soi. Les conservateurs sont majoritaires partout. Les Etats membres n’hésitent pas à bloquer des textes votés par le parlement européen. « Les questions d’égalité homme/femme touchent souvent à des problématiques sociales et que les compétences en la matière de l’Union européenne sont très réduites, car les Etats rechignent à lâcher du lest sur ces questions »

- A un monde avec ses crises multiples (violences, guerres, pauvreté, pandémies, environnement et biodiversité en danger...). « Les femmes sont les premières victimes de ces crises et parce qu’elles portent la vie sont les seules à pouvoir inverser le cours des choses »

"Les Femmes au secours de la République, de l'Europe et de la planète" est un livre instructif, éclairé, qui donne du plaisir à lire, truffé d'anecdotes personnelles ! En librairie depuis mars 2015, Editions Max Milo, au prix de 18 euros.
Fouzia Benyoub

Vendredi 1 Mai 2015 - 22:26