Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Les élections du 4 septembre, "une étape qui fait franchir au Maroc un pas de plus vers la démocratie" (sénateur français)


Samedi 5 Septembre 2015 modifié le Dimanche 6 Septembre 2015 - 00:21

Le sénateur français Christian Cambon s'est réjoui du bon déroulement des élections communales et régionales du 4 septembre, soulignant qu'elles constituent "une étape qui fait franchir au Maroc un pas de plus vers la démocratie".




"La tenue de ces élections qui ont lieu dans de très bonnes conditions permet de poursuivre l'organisation du territoire du Maroc avec des régions qui vont exercer de véritables responsabilités et des exécutifs élus par le peuple", a relevé M. Cambon dans une déclaration à l'agence MAP.

Ces élections, qui ont enregistré un taux de participation de 53,67 %, constituent un bon relais à la fois pour la démocratie mais aussi pour l'efficacité des décisions administratives, a-t-il poursuivi, précisant que ces autorités régionales vont être beaucoup plus proches des populations et à l'écoute de leurs besoins.

Evoquant l'enjeu de la régionalisation avancée pour le Royaume, le sénateur français, également président du groupe d'amitié France-Maroc au Sénat, a noté que ce chantier est d'une importance capitale, d'autant plus qu'il donne une plus grande proximité aux pouvoirs locaux vers le peuple.

Les responsables régionaux vont avoir plus de force, plus d'autorité pour mettre en œuvre la politique menée par le Roi Mohammed VI et le gouvernement, a-t-il encore dit, faisant savoir que la France "encourage ce mouvement".

Selon les résultats annoncés samedi par le ministre de l'Intérieur à la fin de l'opération de dépouillement des bulletins de vote au titre des élections communales qui se sont déroulées vendredi, le parti Authenticité et Modernité (PAM) arrive en tête du scrutin avec 6655 sièges (21,12 %), suivi du Parti de l'Istiqlal avec 5106 sièges (16,22 %) et du Parti Justice et Développement (PJD) avec 5021 sièges (15,94 %).

Par ailleurs, le PJD est arrivé en tête des élections des membres des conseils régionaux en remportant 174 sièges (25,66 %), suivi du PAM avec 132 sièges (19,47 %) et du Parti de l'Istiqlal avec 119 sièges (17,55 %)

Samedi 5 Septembre 2015 - 22:34

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter