Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Les dirigeants des pays de l'OTAN prêts à soutenir la Libye


Samedi 6 Septembre 2014 modifié le Samedi 6 Septembre 2014 - 15:08

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de l'Organisation du traité de l'atlantique nord (OTAN) ont souligné leur disposition à accompagner la Libye dans ses efforts visant à stabiliser le pays aux moyens de conseils et d'assistance.




"Nous restons prêts à soutenir la Libye par des conseils en matière de renforcement des institutions de défense et de sécurité et réaffirmons que l'OTAN est disposée à apporter un soutien consultatif à la Libye, lorsque les conditions le permettront, concernant ses capacités de défense et de sécurité", ont souligné, vendredi, les dirigeants des Etats membres de l'OTAN à l'issue de leur sommet au pays de Galles.

Ils se sont également dits prêts à instaurer un partenariat à long terme avec la Libye, qui pourrait donner lieu à une participation de ce pays au Dialogue méditerranéen.

Les dirigeants des Etats membres de l'Alliance ont, à ce propos, exprimé leur profonde préoccupation par les violences actuelles et la dégradation de la situation de sécurité en Libye qui, pour eux, représentent une "menace pour l'ensemble de la région".

Face à cette situation, les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de l'Alliance atlantique ont exhorté toutes les parties à mettre un terme à la violence et à entreprendre, sans tarder, des efforts constructifs afin de promouvoir un dialogue politique inclusif servant l'intérêt de tout le peuple libyen, dans le cadre du processus démocratique.

Après avoir souligné le rôle central que l'ONU joue dans la coordination de l'action internationale en Libye, ils ont dit soutenir résolument les efforts que déploient actuellement la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL) pour parvenir à un cessez-le-feu immédiat, apaiser les tensions, et contribuer à la réconciliation nationale.
Samedi 6 Septembre 2014 - 14:43





Nouveau commentaire :
Twitter