Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Les dépressifs fument plus, selon une étude américaine


Jeudi 15 Avril 2010 modifié le Jeudi 15 Avril 2010 - 14:46

Les adultes qui souffrent de dépression sont deux fois plus susceptibles de fumer que ceux qui ne sont pas dépressifs, affirme une étude américaine publiée mercredi 14 avril. Près d'un dépressif sur deux, soit 43 % des adultes dépressifs âgés de 20 ans et plus, fume des cigarettes, contre 22 % des adultes qui ne souffrent pas de dépression, indiquent les chiffres du Centre national des statistiques de santé américain (US National Center for Health Statistics).




Les dépressifs fument plus, selon une étude américaine
Le phénomène est encore plus marqué parmi les hommes âgés de 40 à 54 ans et les femmes entre 20 et 39 ans. Plus de la moitié des hommes dépressifs âgés de 40 à 54 ans sont fumeurs, contre moins d'un quart des non-dépressifs. La moitié des femmes âgées de 20 à 39 ans souffrant de dépression fument des cigarettes contre 21 % des femmes non dépressives. Même les adultes souffrant de dépression légère sont plus susceptibles de fumer que les autres.

Les fumeurs dépressifs allument beaucoup plus souvent une cigarette au lever (51 %) qu'un fumeur non dépressif. Ils fument aussi davantage et ont plus de mal à abandonner le tabac. En outre, 28 % des fumeurs qui font une dépression consomment un paquet par jour contre 15 % des fumeurs en bonne santé mentale.

La dépression touche environ 7 % de la population adulte de plus de 20 ans aux Etats-Unis, selon une étude portant sur les années 2005-2008, et 21 % des Américains fument, un taux qui a décrû de moitié depuis le milieu des années soixante.
Jeudi 15 Avril 2010 - 14:42

Le Monde, hier




Nouveau commentaire :
Twitter