Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Les déclarations "irresponsables" de Ban Ki-moon n'avaient pas lieu d'être (Rachida Dati)


Vendredi 18 Mars 2016 modifié le Samedi 19 Mars 2016 - 00:15

Les déclarations "irresponsables" du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, lors de sa dernière visite dans la région, "n'avaient pas lieu d'être notamment dans le contexte de la conjoncture actuelle", a affirmé vendredi à Dakhla l'eurodéputée, Rachida Dati.




Les propos du responsable onusien ont été tenus "en violation du droit international et de sa fonction", a souligné Mme Dati dans une déclaration à la MAP en marge de sa participation au Forum Crans Montana, qui tient sa 27-ème session dans la Perle du Sud.

Mme Dati a à cet égard appelé M. Ki-moon à "présenter des excuses au Maroc", relevant qu'"à la fin de son mandat, le responsable onusien gagnera en retirant ses propos".

"Ceux qui veulent s'attaquer à l'unité du Maroc et à son intégrité territoriale en seront pour leur frais", a ajouté Mme Dati, soulignant que les mobilisations du peuple marocain en réaction aux propos du responsable onusien ont eu "leur effet et leur impact".

"A ceux qui dépensent de l'énergie fossile, je dis qu'ils devraient consacrer leur énergie à venir voir ce qu'est le Maroc, à s'en inspirer dans le contexte actuel au lieu de vouloir, peut-être par jalousie ou cynisme, à travers de manœuvres petites, à porter atteinte au Royaume", a-t-elle affirmé, se montrant confiante que ces manœuvres "n'auront aucun effet".

Elle a déploré dans ce sens le fait que le Maroc fait l'objet "d'actes dont le seul objectif est de vouloir le déstabiliser".

Le FCM qui s'est ouvert vendredi matin à Dakhla sous le thème "L'Afrique et la coopération Sud-Sud: une meilleure gouvernance pour un développement économique et social durable", réunit plus d'un millier de participants, dont 850 personnalités étrangères venant de 131 pays et de 27 organisations régionales et internationales.

Les participants auront ainsi l'occasion de débattre des défis auxquels est confrontée l'Afrique et des moyens à même de les surmonter en vue de réaliser les espoirs des populations et ce, à travers la mobilisation des énergies positives et la création des synergies constructives afin de développer, et nourrir des partenariats fructueux et bénéfiques.
Vendredi 18 Mars 2016 - 18:45





Nouveau commentaire :
Twitter