Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Les chrétiens d'Orient, une source de richesse de la civilisation orientale et de la tradition arabo-islamique (Imam d'Al-Azhar)


Jeudi 6 Janvier 2011 modifié le Jeudi 6 Janvier 2011 - 21:08

Les Chrétiens d'Orient "sont une composante essentielle de leurs sociétés d'appartenance et une source de richesse de la civilisation orientale et de la tradition arabo-islamique", a assuré jeudi le Grand Imam d'Al-Azhar, Ahmed Al-Tayyeb.




Le Grand Imam d'Al-Azhar, Ahmed Al-Tayyeb
Le Grand Imam d'Al-Azhar, Ahmed Al-Tayyeb
Dans une interview au journal italien "Corriere della Sera", le Grand Imam a souligné que la protection et la sécurité des Chrétiens "sont garanties par leurs droits de citoyens et, selon la tradition islamique, à travers une longue histoire de vie commune basée sur le respect de l'Autre et sur la diversité religieuse et culturelle".

Les "actions terroristes" perpétrées, dans la nuit du 31 décembre, contre l'Eglise copte en Alexandrie sont dirigées en fait "contre toute l'Egypte avec l'objectif de déstabiliser le pays et d'attenter à sa sécurité et à son unité nationale", a affirmé Ahmed Al-Tayyeb cité par l'agence Ansa.

Le Grand Imam d'Al-Azhar s'était élevé contre les propos tenus, au lendemain de l'attentat, par le pape Benoît XVI qui avait appelé à un "engagement concret et constant des responsables des nations" pour faire face "aux discriminations, aux abus et aux intolérances religieuses, qui frappent aujourd'hui en particulier les Chrétiens".

Dans son interview, Ahmed Al-Tayyeb a, en réaction à ces propos, émis l'espoir que le Pape "envoie un message au monde islamique qui puisse rétablir les ponts de confiance et dissiper les malentendus". "Ce serait une initiative très appréciée", a ajouté le Grand Imam qui avait qualifié d'"ingérence inacceptable" l'appel lancé par le Pape aux dirigeants du monde à protéger les chrétiens d'Egypte. "Je ne suis pas d'accord avec le point de vue du Pape et je me demande pourquoi il n'a pas appelé à la protection des Musulmans quand ils se faisaient tuer en Irak", s'était-il interrogé.

Tout en réitérant la condamnation de l'attentat d'Alexandrie qui a fait 23 morts et une centaine de blessés, le Grand Imam avait appelé "Coptes et Musulmans à œuvrer pour préserver l'unité, la sécurité et la stabilité de la nation et protéger le pays". Dans ce sens, il avait annoncé la création d'un comité conjoint avec l'Eglise copte pour comprendre les raisons des tensions entre les deux communautés et tenter de les résoudre.




Jeudi 6 Janvier 2011 - 14:19

Atlasinfo (source MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter