Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Les camps de la zone de Tindouf sont de véritables camps de concentration (Charles Saint-Prot)


Lundi 10 Février 2014 modifié le Mardi 11 Février 2014 - 11:34

Les camps de la zone de Tindouf sont entourés par les miliciens et les forces algériennes où l'on ne peut pas circuler et sont de véritables camps de concentration, a affirmé le directeur de l'Observatoire d'études géopolitiques de Paris, Charles Saint-Prot, dans une interview diffusée lundi sur Med1 TV.




Les camps de la zone de Tindouf sont de véritables camps de concentration (Charles Saint-Prot)
Depuis une quinzaine de jours de véritables soulèvements ont lieu dans ces camps sous contrôle algérien, a rappelé l'expert français, précisant que cela a commencé, le 23 janvier, par un sit-in devant le siège du HCR, dans les camps de Tindouf, pour protester contre les violations des droits de l'Homme de la part des milices du Polisario et des forces algériennes.

"Il s'agit de mouvements spontanés d'exaspération et, il faut le souligner, principalement des jeunes qui sont excédés par les difficiles conditions de survie, l'incroyable corruption des dirigeants des bandes séparatistes et les atteintes répétées aux droits de l'homme les plus élémentaires", a déploré M. Saint-Prot.

Pour l'expert français, il est avéré que les droits garantis par les conventions internationales au profit des réfugiés sont complètement bafoués par le régime algérien et le Polisario. Et tout cela, dit-il, dans le plus grand silence de la communauté internationale.

Il a également fait savoir que les manifestants sont réprimés avec la dernière vigueur par les miliciens du Polisario et les forces algériennes et que des violences inouïes sont commises contre les personnes.

"Donc face à cette répression sauvage, il faut bien constater un total silence de certaines institutions et ONGs sur les graves atteintes aux droits de l'homme dans les camps de Tindouf", a-t-il insisté, soulignant que le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon lui-même avait affirmé que l'"on sait peu de choses sur la situation des droits de l'Homme dans les camps proches de Tindouf".

"Le HCR est muet alors que de manifestants pacifiques sont tabassés devant son siège. Le HCR partage donc avec l'Algérie la responsabilité de cette situation, alors que sa raison d'être est d'assurer la protection des réfugiés ou prétendus tels", a fait valoir M. Saint-Prot.

Il a également cité des ONGs qui ont des comportements douteux, dont Amnesty international qui semble se désintéresser de la question et de la fondation Kennedy qui fait profession d'attaquer le Maroc à tout bout de champ.

"On peut aussi s'étonner du silence de Christopher Ross, l'émissaire du secrétaire de l'ONU, qui de passage dans la région a refusé de rencontrer des représentants des manifestants. Cela laisse sceptique sur le sens que M. Ross donne à sa mission, a-t-il rappelé.

M. Saint-Prot a, à cet égard, indiqué que l'explication de ce silence et de ces attitudes ambiguës est d'une part, que le régime algérien bloque toute action humanitaire et toute commission d'enquête, et d'autre part, des ONGs et des négociateurs ne sont pas impartiaux, font deux poids et deux mesures et manquent d'honnêteté.

Soulignant, par ailleurs, que le conflit au Sahara marocain a été créé de toutes pièces par le régime algérien, l'expert français a fait remarquer que pour nourrir cette imposture, ce régime a pris en otage quelques dizaines de milliers de pauvres gens retenus de force dans les camps de Tindouf pour entretenir la fiction de réfugiés d'un pays imaginaire.

"Ces personnes sont contraintes de vivre contre leur gré dans les camps de Tindouf. Ces personnes des camps de Tindouf ne sont pas des réfugiés, elles ont un pays: Ce pays c'est le Maroc qui ne demande qu'à les accueillir et vers lequel elles souhaitent aller dans leur majorité. Mais le régime algérien les empêche de circuler librement", a-t-il relevé.

Il a également estimé que le processus d'agitation et de contestation dans les camps soumis à la dictature du Polisario et de son maître algérien va s'accentuer en raison de la situation inhumaine des conditions de vie, du malaise grandissant du Polisario qui est à bout de souffle et de la situation du régime algérien qui est en pleine déliquescence.

Et de conclure qu'"il est temps que cette imposture cesse. La communauté internationale ne peut plus entretenir la fiction de ce conflit artificiel, d'autant que la solution existe. Tout le monde le sait, c'est le plan d'autonomie proposé par le Maroc".
Lundi 10 Février 2014 - 21:56

Avec MAP





1.Posté par Cigare le 11/02/2014 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une personne peut nier sa maladie du cancer tant que celui-ci ne s'est pas encore suffisamment développé a l’intérieur de son propre corps mais une simple visite chez le médecin peut tout remettre en question et vous mettre les genoux a terre! c' est exactement ce qui se passe a tindouf en Algerie. aucune ong ne peut se rendre librement en algérie pas de HCR pas de HRW l'algérie et son pantin aziz peuvent tuer massacrer les réfugiés marocains de tindouf en toute libérté. C' est une honte, ROSS est aveugle il faut lui retirer ce dossier il n'est pas a la hauteur parceque lorsque l'on est partisan on fait du mauvais travail.

2.Posté par MOULOUD le 11/02/2014 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le plan d'autonomie proposé par le Maroc ; reste la seul et unique solution pour sortir ces pauvres séquestrés des camps de la honte Algérien de Tindouf. L' Algérie les a, et les manipules et les utilises pour essayer de salir l' image du Maroc en vain.
Malgré LES MILLIARDS de dinars détournés par l' Algérie a des fins de propagande anti Maroc l' algérie; les ONG internationales ont fini par se rendre compte de la supercherie Algérienne et comme le dis le fameux dicton "Mieux vaux tard que jamais".

3.Posté par Princesse Zira le 11/02/2014 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Du coté obscure de la force l' Algérie est ? du coté obscure elle périra. Du coté du Maroc la force est ; et du coté du Maroc elle restera.

4.Posté par bouadam said le 11/02/2014 14:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je répète ce que j'ai déjà écrit avant, cette question est un véritable poison, un obstacle à édification du Maghreb et à la coopération entre ses états. n'importe quelle solution ( autonomie, marocanité ou indépendance) sera mille fois meilleure que la situation actuelle. Solutionnant ce problème et allant de l'avant. je me rappelle d'une réponse du roi Hassan II . il a dit que l'union du Maghreb se fera avant l'union européenne. Hélas, ça n'a pas été le cas. La faute incombe à tout le monde y compris les gens qui se livrent à des commentaires injurieux. il m'est arrivé de penser que les gouvernés sont plus en avance par rapport aux gouvernants, je commence à douter quand je vois la médiocrité et manque de profondeur des commentaires.

5.Posté par MOULOUD le 11/02/2014 23:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Bouadam said:....La médiocrité et le manque de profondeur se trouve au sein des gouvernants Algériens qui reste fermé a tout rapprochement avec le Maroc,?.. bien au contraire L'Algérie prône d' avantage l' éloignement voir même la rupture totale avec le Maroc ( l'expulsion des réfugiés syriens ainsi que le renvoi des diplomates de sécurité marocains l' aide militaire et diplomatique mensongère apporté au séparatistes de Tindouf') sont des preuves évidentes de ce que nous avançons; mais néanmoins je vous donne du crédit quand a votre souhait de vouloir essayer tant bien que mal de rapprocher ces deux nations frères que sont l' Algérie et le Maroc.

6.Posté par Rahma le 11/02/2014 23:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@mouloud je suis d'accord avec vous. il n'y a qu'à voir les forums où s'expriment les Algériens et ici même sur ce site, Ils proclament leur haine du Maroc et leur appel au maintien des frontières fermées. Donc@Bouadam said, ce sont les Algériens qui font preuve de haine gratuite envers les Marocains. A moins que ce soit l'oeuvre des officines obscures du DRS chargées de déverser la haine et le poison sur les relations entre les deux peuples frères. Le grand Maghreb , le Maroc ne cesse d'appeler à son édification. A cet appel, Alger invoque des problèmes qu'il a lui même mis en place et ne cesse de nourrir ..

7.Posté par bouadam said le 12/02/2014 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis satisfait de l’écho suscité par mon intervention, toutes les réponses que j'ai reçues sont respectables, loin des insultes et des invectives. reste maintenant les accusations de celui qui serait à l'origine du blocage, chacun y va par ses propres analyses. je pense que quelques soient nos déceptions et nos ressentiments, il faut cultiver l'espoir qu'un jour le rêve caressé pas des générations, celui d'un Maghreb uni, se réalisera. entre nos pays il n'y ni les Pyrénées ni les Alpes (pas de frontières naturelles) . les frontières artificielles imposées est un déchirement atroce pour des milliers de familles.

Nouveau commentaire :
Twitter