Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Les ambassadeurs de Norvège et des Philippines tués dans un crash d'avion d'hélicoptère au Pakistan


Vendredi 8 Mai 2015 modifié le Vendredi 8 Mai 2015 - 11:25




Six personnes, dont les ambassadeurs de Norvège et des Philippines au Pakistan, ont été tuées vendredi dans le crash d'un hélicoptère transportant des diplomates européens et asiatiques sur une école d'une région reculée de l'Himalaya pakistanais, a indiqué l'armée.

Les épouses des ambassadeurs de Malaisie et d'Indonésie, ainsi que les deux pilotes de l'hélicoptère MI-17, ont aussi perdu la vie dans l'accident, sans lien a priori avec des groupes jihadistes opérant au pays de cet appareil militaire, selon l'armée.

Les ambassadeurs de Pologne et des Pays-Bas ont quant à eux été blessés dans le crash qui s'est produit dans un village reculé de la région himalayenne de Gilgit-Baltistan (nord-est), selon l'armée, une information qui colle avec la liste des passagers obtenue par l'AFP.

La porte-parole du ministère norvégien des Affaires étrangères, Astrid Sehl, n'a pas confirmé dans un premier temps la mort de Leif Larsen, ambassadeur de Norvège au Pakistan, géant de près de 200 millions d'habitants qui a souvent été endeuillé par des accidents d'avions et d'hélicoptères.

En 1988, le dictateur Zia ul-Haq avait d'ailleurs perdu la vie avec des généraux et l'ambassadeur des Etats-Unis dans le crash de leur avion militaire dans le centre du pays, un accident dont les circonstances exactes demeurent à l'origine de nombreuses théories.

Vendredi, une délégation d'ambassadeurs, de diplomates et de journalistes visitait la région touristique de Gilgit-Baltistan lorsqu'un des trois hélicoptères dans lesquels ils avaient pris place s'est écrasé contre une école à l'atterrissage, a dit à l'AFP un membre de la délégation voyageant dans un des deux autres appareils.

L'ambassadrice de France au Pakistan, Martine Dorance, faisait partie de cette délégation venue visiter des projets financés par la communauté internationale dans le nord-est du pays, mais ne se trouvait pas l'hélicoptère qui s'est abîmé, selon des sources proches du dossier.


Vendredi 8 Mai 2015 - 11:23

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter