Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Les agissements du groupe de prétendus juristes, une provocation inacceptable ayant pour seul but de nuire au Maroc (Christian Cambon)


Vendredi 8 Avril 2016 modifié le Samedi 9 Avril 2016 - 15:34

Les agissements du groupe de prétendus juristes, expulsés du Maroc pour trouble à à l'ordre public, constituent une provocation inacceptable ayant pour seul but de nuire au Maroc, a estimé vendredi le sénateur français Christian Cambon.




Dans une déclaration à la MAP, M. Cambon, président du groupe d'amitié France-Maroc au Sénat, a condamné vivement ce genre de provocations "inutiles mais hélas habituelles", qui n'apportent rien et n'ont d'autres objectifs que de tenter de déstabiliser le Maroc et perpétuer le climat de tension dans la région.

''Je regrette que des Français figurent parmi ce groupe de huit ressortissants européens, connus pour leur activisme en faveur des adversaires du Royaume sur le dossier du Sahara'', a-t-il dit, soulignant qu'il s'agit de manœuvres visant à créer l'agitation et à porter atteinte à l'image du Maroc.

A cet égard, M. Cambon a relevé que ces prétendus juristes se sont avérés être des agitateurs professionnels qui, à la veille de chaque présentation d'un nouveau rapport du secrétaire général de l'ONU sur la question du Sahara, redoublent d'efforts et font usage de toutes les manigances possibles pour influencer la communauté internationale.

Ces individus, qui représentent le soi-disant ''Collectif international des avocats en soutien aux détenus de Gdeim Izik'', profitent du climat de liberté et d'ouverture au Maroc et se permettent d'agir en violation des lois en vigueur, a relevé le sénateur français.

''Nous regrettons et condamnons ces provocations et nous appelons leurs instigateurs à suivre la voie de la raison que constitue la proposition marocaine d'autonomie dans les provinces du Sud, seule solution à ce conflit, reconnue au niveau international comme étant une solution sérieuse et crédible'', a-t-il ajouté.

Par ailleurs, M. Cambon a salué, au nom du groupe d'amitié France-Maroc au Sénat, l'action du Maroc en faveur de la paix et de la stabilité dans la région, mettant l'accent sur le rôle majeur que joue le Royaume dans la lutte contre le terrorisme dans la région sahélo-saharienne et même en Europe.

La Wilaya de la région de Rabat-Salé-Kénitra a décidé, mercredi dernier, l'expulsion hors du territoire national de huit ressortissants européens (deux de nationalité française, un de nationalité belge et cinq de nationalité espagnole), pour tentative d'atteinte à l'ordre public.

Cette mesure intervient conformément aux dispositions de la Loi N 02-03 relative à l'entrée et au séjour des étrangers au Maroc.
Vendredi 8 Avril 2016 - 21:11





Nouveau commentaire :
Twitter