Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Les Malikites du Mali en conclave fin Novembre : Un Forum pour sauver le Mali et l’Islam Authentique


Vendredi 16 Novembre 2012 modifié le Vendredi 16 Novembre 2012 - 12:46

Le Forum qui réunira tous les «Malikites» du Mali les 24 et 25 Novembre prochain devra aboutir à la création d’un Conseil National, qui, apprend-t-on de sources officieuses, remplacera ou se démarquera désormais du Haut Conseil Islamique du Mali contrôlé jusqu’ici par les wahabites. En somme, c’est un forum pour sauver le Mali de l’emprise de l’Islam importé. Disons-le plus clairement, la Révolution du Soufisme au Mali. Une poudrière sur la tête du ministre des Affaires Religieuses et du Culte.




Forum de récupération ou de dissolution du Haut Conseil Islamique ? Dans tous les cas, le coup est déjà parti. Les leaders spirituels du Soufisme du Mali travaillent activement à la tenue d’un Forum National qui réunira toutes les sensibilités de la Communauté musulmane du Mali, excepté la tendance wahabite. Un autre Coup d’Etat ? Une légitime défense ? En tous les cas, la tendance soufiste de la Communauté musulmane du Mali s’estime lésée depuis l’élection de Mouhamoud Dicko comme Président du Haut Conseil Islamique-et partant, la nomination de l’actuel ministre des Affaires Religieuses et du Culte.

Le Chérif de Nioro, Haïdara, la Famille Tall… et les autres :

Selon les informations que nous disposons et qui sont en béton, la tenue de ce forum est un vieux projet des leaders spirituels du soufisme du Mali. «A ce forum, sera invité le Haut Conseil Islamique et son Président M. Mouhamoud DICKO», souffle discrètement un adepte de la Torikha Tidiania. Cette rencontre qui se tiendra les 24 et 25 novembre prochain à Bamako avec pour objectif la sauvegarde de l’Islam authentique contre l’infiltration de l’Islam importé (les djihadistes, AQM et Boko Haram…), réunira selon les organisateurs, tous les Malikites du Mali. Il s’agit notamment de Ançar Dine de Cheick Chérif Madani Haïdara, la Communauté Soufi du Mali (CSM), la LICS MA (Ligue Islamique des Chefs Spirituels des Soufis du Mali), la CONFENAD (Conférence des Adeptes de la Torikha Tidianiya); la Famille Kounta de Tombouctou, la Quadriya (Hamaniya et Boushistiya), la Famille Sékou Ahmadou Sékou de Macina-Hamdallaye, le Chérif de Nioro et la Famille Tall de Nioro; l’UJMMA (Union des Jeunes Musulmans du Mali), forte de plus de 300 associations et représentée sur l’ensemble du territoire national de Kayes à Kidal, jusqu’au niveau Cercle.

Notre crédo : «recupérer le Haut Conseil Islamique et le mettre au service de l’Islam Authentique.». Un forum de tous les dangers donc. Comme pour reprendre l’expression d’un Soufi début 2012, «Une guerre pire que les crises institutionnelle et sécuritaire s’annonce : celle des musulmans. Que Dieu nous garde alors.». Les Soufis qui vont ainsi se réunir pour mettre en place une structure aussi puissante que le Haut Conseil Islamique se voient marginalisées au profit de la minorité wahabite que compte la communauté musulmane du Mali. Un fait sur lequel ils veulent dorénavant se démarquer. Ce qui justifie dans bien des cas, la tenue de ce Forum National.

Un Haut Conseil Islamique bis ?

Le Forum qui se tiendra les 24 et 25 novembre prochain aura comme centre d’intérêt l’invasion de notre pays par les djihadistes qui contrôlent depuis bientôt un an les 2/3 du territoire malien. Avec des pratiques qui jurent avec l’animisme, loin de toute loi islamique. Or, ces djihadistes prétendent appliquer la charia dans les 3 régions du Nord du Mali. En toute évidence, les Maliens et la Communauté internationale seront édifiés fin novembre sur ce qui est de l’Islam authentique et ce qui ne l’est pas.

En plus, ce forum devra aboutir à la mise en place d’une structure de haut niveau qui remplacera sinon engloutira le Haut Conseil Islamique du Mali. «Mettre en place une nouvelle structure différente du Haut Conseil Islamique, loin de la politique politicienne. Ce regroupement de haut niveau sera basé sur la tolérance et le renforcement de l’éducation islamique», siffle discrètement un des organisateurs.

Comment s’appellera donc cette nouvelle structure différente du Haut Conseil Islamique? Pour l’heure, rien n’est adopté. Mais déjà un nom circule dans les coulisses. «Elle pourrait s’appeler: Le Conseil National des Leaders Spirituels Musulmans du Mali en abrégé CN- LSM». Selon certaines indiscrétions les organisateurs ont rencontré toutes les autorités compétences de la Transition y compris l’ex junte de Kati.

Le ministre des Affaires Religieuses et du Culte, a donc du pain sur la planche.

Boubacar KANTE


Vendredi 16 Novembre 2012 - 12:44

SOURCE: Le Progrès du 16 novembre 2012




Nouveau commentaire :
Twitter