Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Les États-Unis se sont infiltrés dans le réseau informatique nord-coréen


Lundi 19 Janvier 2015 modifié le Lundi 19 Janvier 2015 - 22:57

Les États-Unis sont parvenus à s'infiltrer en secret dans le réseau informatique de la Corée du Nord en 2010, ce qui a permis à Washington d'affirmer que Pyongyang était bien derrière le massif piratage informatique de Sony Pictures fin 2014, a rapporté lundi le New York Times.




Citant d'anciens responsables américains et étrangers sous couvert d'anonymat, et un document de l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA) récemment publié, le quotidien américain détaille la façon dont cette dernière a «pénétré directement» en 2010 les systèmes nord-coréens via des réseaux chinois et des connexions en Malaisie privilégiées par les pirates nord-coréens.

Conçue à l'origine comme un moyen de récolter des informations sur le programme nucléaire de ce régime ultra-secret, l'opération de la NSA a progressivement évolué au vu de la menace grandissante de la Corée du Nord en matière de piratage informatique, après une attaque contre des banques sud-coréennes en 2013.

Le logiciel-espion américain a constitué un «radar d'alerte précoce» pour les activités nord-coréennes, et fourni la preuve qui a convaincu le président américain Barack Obama que Pyongyang était bien à l'origine du piratage de Sony en novembre dernier, a écrit le NYT.
Lundi 19 Janvier 2015 - 22:55

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter