Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Les Additifs Alimentaires, Prudence!


Samedi 13 Novembre 2010 modifié le Samedi 13 Novembre 2010 - 15:09

Les additifs alimentaires sont des produits ajoutés aux produits alimentaires dans le but d’en améliorer la conservation, l’aspect, le goût. Ils doivent être écrit sur l’emballage, dans la liste des ingrédients. Seuls sont autorisés les additifs alimentaires dont la sécurité ne fait pas de doute.




Les Additifs Alimentaires, Prudence!
L' Additif alimentaire est toute substance habituellement non consommée comme aliment en soi et non utilisée comme ingrédient caractéristique dans l’alimentation, possédant ou non une valeur nutritive, et dont l’adjonction intentionnelle aux denrées alimentaires, dans un but technologique, au stade de leur fabrication, transformation, préparation, traitement, conditionnement, transport ou entreposage a pour effet, ou peut raisonnablement être estimée avoir pour effet, qu’elle devient elle-même ou que ses dérivés deviennent, directement ou indirectement, un composant de ces denrées alimentaires

Il existe une grande variété d'additifs alimentaires, classés, selon leur mode d'action, en 25 familles, par les directives de la Communauté européenne. Parmi celles-ci, on distingue : Les colorants alimentaires, les conservateurs, les émulsifiants, épaississants, stabilisants, gélifiants, les exhausteurs de goût et les édulcorants.

Les additifs dans l'Industrie Alimentaire ont toujours fait l’objet d’une évaluation toxicologique avant d’être autorisés à être utilisé dans une denrée alimentaire. En France c’est l’AFSSA (agence française de sécurité sanitaire des aliments) qui est en charge de ces évaluations, dans l’union européenne c’est le Comité Scientifique de l’Alimentation Humaine (CSAH).

Les évaluations reposent sur l’examen de toutes les données toxicologiques disponibles, incluant des observations chez l’homme et dans des modèles animaux. A partir de ces données, une dose maximale n’ayant aucun effet toxique démontrable est déterminée. C’est la « dose sans effet » (DSE), utilisée pour calculer la « dose journalière admissible » (DJA) pour chaque additif alimentaire. Cela préside à la couverture de la sécurité du consommateur des risques allergiques, d’induction de cancer, etc…

Officiellement, la plupart des additifs alimentaires ne sont pas reconnus nocifs pour la santé dans des conditions d'utilisation et de consommation normales. Cependant, une partie est plus ou moins suspecte selon certains écrits.

Les additifs contiennent souvent des substances chimiques qui, à forte dose, provoqueraient ballonnements, nausées puis vomissements. Afin d'éviter de tels problèmes, une dose journalière admissible, en dessous de laquelle aucun effet n'est constaté sur l'organisme, a été définie pour certains additifs, sans pour autant lever le problème de l'information des consommateurs.

L'adjonction systématique de sel dans les plats préparés peut par contre avoir des répercutions sur l'état de santé de certaines personnes en surpoids notamment.

L'absorption de certains additifs alimentaires (colorants et/ou conservateurs) chez les jeunes enfants pourrait modifier le comportement de ces derniers dans le sens d'une hyperactivité. Ce résultat est cependant contesté, notamment par l'Agence Européeene de Sécurité Sanitaire.



Samedi 13 Novembre 2010 - 00:01

atlasinfo




Nouveau commentaire :
Twitter