Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Les 33 lions sauvés de cirques sud-américains arrivés en Afrique


Dimanche 1 Mai 2016 modifié le Dimanche 1 Mai 2016 - 21:45

Les trente-trois lions rescapés de cirques sud-américains sont arrivés samedi soir en Afrique du Sud, où ils seront relâchés dans une réserve naturelle.




Les lions, partis vendredi du Pérou, sont arrivés à l'aéroport de Johannesbourg où ils semblaient en bonne condition quoique légèrement perturbés par ce courrier transatlantique, a dit sur place Jan Creamer, la présidente d'Animal Defenders International (ADI), l'ONG chargée de cette vaste opération baptisée "Esprit de liberté".

"Ils ont vécu un véritable enfer. Ils ont été battus et affamés... Nous les ramenons au paradis, à leur origine", a-t-elle déclaré.

Après plus de 15 heures de vol, les lions ont été transportés dans deux camions vers le sanctuaire sud-africain d'Emoya (Emoya Big Cat Sanctuary), 5.000 hectares de savane fermés au public où ils recevront soins et nourriture.

"Au cours des prochains mois, leur habitat va progressivement s'étendre au fur et à mesure qu'ils s'habituent à leur nouvelle vie et s'apprivoisent les uns les autres", a ajouté Mme Creamer.

Sur les 33 félins, 24 proviennent du Pérou et 9 de Colombie. Les deux pays ont adopté des lois qui interdisent l'usage d'animaux sauvages dans les cirques, respectivement en 2011 et 2013.

Si en Colombie le cirque de Bucaramanga (nord-est) a remis ses lions volontairement, au Pérou, l'ONG a dû intervenir dans plusieurs cirques escortée des forces de l'ordre pour faire appliquer la loi et arracher les bêtes à leur douloureuse captivité.

Selon l'ADI, il s'agit de la plus grande opération de transport de félins en captivité de l'histoire.

Cette opération insolite pour ramener ces lions dans leur habitat naturel n'est pas sans rappeler le film d'animation Madagascar des studios Dreamworks. On y suit les aventures d'Alex le lion et de trois autres animaux qui s'échappent du zoo de Central Park à New York pour finir en pleine nature sur l'île de Madagascar.
Dimanche 1 Mai 2016 - 09:23

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter