Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Leonardo DiCaprio, Brie Larson triomphent lors des SAG Awards marqués par la diversité


Dimanche 31 Janvier 2016 modifié le Dimanche 31 Janvier 2016 - 11:58

Brie Larson et Leonardo DiCaprio ont fait un pas de plus vers l'Oscar samedi en triomphant aux SAG Awards, lors d'une soirée marquée par la victoire de nombreux acteurs noirs en plein débat sur le manque de diversité à Hollywood.




Les acteurs de "Spotlight", dont Mark Ruffalo, Rachel McAdams et Michael Keaton, ont par ailleurs reçu le prix de la meilleure distribution pour un film de cinéma.

Ce film de Tom McCarthy, l'un des favoris pour les Oscars, raconte l'enquête du Boston Globe qui a révélé le scandale de pédophilie dans l'Eglise catholique.

Leonardo DiCaprio, l'une des plus grandes stars d'Hollywood, a été récompensé pour le rôle du trappeur légendaire Hugh Glass dans "The Revenant", épique quête de survie et de vengeance.

Le comédien aux yeux bleus de 41 ans a dû manger du foie de bison cru et se baigner dans des rivières glacées pour jouer ce personnage trahi par ses co-équipiers qui le laissent pour mort et l'enterrent vivant après avoir tué son fils.

"Leo" a rendu hommage au réalisateur du film, Alejandro Inarritu, à son ennemi à l'écran, Tom Hardy, et à ses parents pour l'avoir "emmené passer des auditions après l'école" quand il avait 15 ans.

La comédienne Brie Larson, 26 ans, a quant à elle été primée pour son interprétation poignante d'une jeune mère séquestrée avec son enfant dans une toute petite pièce dans "Room". Elle a qualifié d'"inspiration" l'acteur prodige de neuif ans, Jacob Tremblay, qui incarne son fils.

Alicia Vikander a été sacrée meilleure actrice dans un second rôle cinématographique pour "The Danish Girl", où elle joue la femme de la pionnière transgenre Lili Elbe.

Le Britannique Idris Elba a gagné deux prix: l'un, pour le meilleur second rôle de cinéma, celui d'un commandant de guerre qui exploite des enfants soldats dans "Beasts of no nation". L'autre, pour avoir incarné un détective tourmenté dans la série "Luther".

- Des femmes arc-en-ciel -


Les SAG Awards, prix du syndicat des acteurs américains, représentent un bon baromètre pour les Oscars.

Ils sont octroyés par des comédiens qui pour beaucoup sont également membres de l'Académie des arts et sciences du cinéma, qui décerne les prestigieuses statuettes dorées

L'an dernier, quatre lauréats des SAG, Patricia Arquette, Eddie Redmayne, Julianne Moore et J.K. Simmons avaient également décroché un Oscar.

Idris Elba est le seul des quatre acteurs de cinéma récompensés d'un SAG cette année à ne pas être nommé pour un Oscar - ce qui a contribué à la polémique "Oscars-so-White".

Cela laisse donc les pronostics ouverts pour qui l'emportera parmi les finalistes Christian Bale ("The Big Short: le casse du siècle"), Tom Hardy, Mark Ruffalo, Mark Rylance, ("Le pont des espions") et Sylvester Stallone ("Creed - L'héritage de Rocky Balboa").

Entre Idris Elba, Queen Latifah ("Bessie"), Viola Davis ("How to get away with murder") et l'équipe d'"Orange is The New Black", récompensée pour la deuxième année de suite, le triomphe des acteurs de télévision noirs aux SAG a contrasté avec les nominations d'acteurs, tous blancs, pour les Oscars. "Regardez cette scène" réunissant les actrices multi-éthnique d'"Orange is the New Black" "c'est de cela qu'on parle quand on évoque la diversité", a déclaré l'actrice Laura Prepon sur la scène du Shrine Auditorium de Los Angeles.

"Orange is the new black", sur la vie de détenues, "a mis sur le devant de la scène (...) des femmes qui sont de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel", a commenté une autre actrice de la série, Samira Wiley.

"C'est ce que les gens veulent voir (à l'écran) parce qu'ils sont (eux-mêmes) comme ça", a-t-elle ajouté.

Face aux acteurs Will Smith et sa femme Jada Pinkett-Smith ou au réalisateur Spike Lee qui vont boycotter la cérémonie des Oscars le 28 février, Viola Davis a plutôt appelé à aller voir les films joués et réalisés par des Noirs: "Le plus important c'est de ne pas penser que les histoires avec des personnages noirs ne concernent pas tout le monde".

Jeffrey Tambor a par ailleurs été distingué pour le rôle d'un père de famille transgenre dans la série d'Amazon à succès "Transparent".

Kevin Spacey a une nouvelle fois été primé pour son rôle de politicien sans scrupules dans "House of cards", tandis que l'équipe de "Downton abbey" a remporté un troisième SAG.
Dimanche 31 Janvier 2016 - 08:17

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter