Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Législatives sénégalaises : la coalition de la mouvance présidentielle aurait remporté "presque tous les départements" (PM)


Lundi 31 Juillet 2017 modifié le Mardi 1 Août 2017 - 11:31

A l'exception de Saraya et Kédougou, dans le sud-est du pays, et Mbacké (Centre-ouest), la coalition "Benno Bokk Yaakaar" (BBY, mouvance présidentielle), aurait remporté les législatives de dimanche dans "tous les départements du Sénégal", selon le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, tête de liste nationale de la coalition.




BBY "est sorti victorieuse, en raflant tous les départements du Sénégal à part Kédougou, Saraya et probablement Mbacké, nonobstant les difficultés qui ont eu à Mbacké aujourd’hui avec une violence détestable mais que nous laissons entre les mains de la justice", a affirmé M. Dionne, dans une déclaration aux médias, dans la nuit de dimanche à lundi.

"Il faut que force reste à la loi. Comme cela a toujours été dans notre pays. À part ces trois départements et probablement Mbacké, notre liste, la coalition gagnante BBY, a été plébiscité par les Sénégalais", a-t-il soutenu.

Cette victoire s’explique, selon lui, par "une absence d’offres politiques alternatives". "Aujourd’hui, si on regarde les plateformes qui sont proposées aux Sénégalais, certes il y a de l’ambition, mais de l’ambition biaisée’’, a-t-il dit.

Aujourd’hui, "le peuple souverain s’est exprimé de fort belle manière, avec un taux de participation historique pour des élections, tant en valeur qu’en nombre", a relevé M. Dionne, faisant état d’un taux de participation de 53,95%.

Un taux de participation provisoire de 53,98 pc avait été annoncé auparavant à la Radio-Télévision du Sénégal (RTS), ce qui surclasse les taux enregistrés en 2012 (36 pc) et (34 pc) en 2007.

Le scrutin de dimanche a été émaillé par des couacs constatés principalement à Mbour (sud) et à Touba (centre), où à cause d'un grand retard dans le démarrage du vote, le scrutin s’est poursuivi jusqu’à minuit sur ordre du gouverneur.

Les fortes pluies tombées la veille presque partout dans le pays ont aussi retardé l’ouverture de plusieurs bureaux de vote à l’intérieur du Sénégal.

Quelque 6.250.000 électeurs étaient appelés aux urnes dans plus de 14.000 bureaux de vote pour ces législatives à l’issue desquelles l’Assemblée nationale aura un total de 165 députés dont 15 issus de la diaspora sénégalaise.

Quarante-sept listes de partis et de coalitions briguent ces postes de députés.
Lundi 31 Juillet 2017 - 13:24





Nouveau commentaire :
Twitter