Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Législatives: le président Bouteflika demande aux Algériens d'aller voter


Mardi 8 Mai 2012 modifié le Mercredi 9 Mai 2012 - 12:57

44 partis et des listes indépendantes sont en lice pour constituer la nouvelle Assemblée populaire nationale (25 000 candidats, 462 sièges). Deux des principaux enjeux sont: un taux d’abstention record et le score des partis islamistes, qui sont rassemblés au sein de l’Alliance de l’Algérie verte. Elle est composée du Mouvement pour la société et la paix (MSP), d’Ennahda et d’Islah.




Législatives: le président Bouteflika demande aux Algériens d'aller voter
Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, qui craint une forte abstention, a exhorté mardi à Sétif (est) ses compatriotes à élire jeudi une nouvelle assemblée nationale représentative des différents courants politiques du pays.

Abdelaziz Bouteflik a ainsi demandé aux Algériens de «se rendre massivement aux urnes» lors des législatives, en lançant un appel à la jeunesse «qui saura se dresser contre les instigateurs de la fitna [le fait de semer la discorde entre musulmans, ndlr] et contre les velléités d’ingérence étrangère».

M. Bouteflika a aussi rappelé que la prochaine révision de la Constitution sera soumise à la future assemblée.

Dans une interview donnée au site TSA, Bouguerra Soltani, leader du MSP, était convaincu de la victoire des partis islamiques : «Les indicateurs dont nous disposons nous font penser qu’on sera les premiers» à l’issue du scrutin dont les premiers résultats seront connus vendredi. Une victoire que les partis islamiques, qui possèdent déjà des ministres dans le gouvernement, anticipent puisqu’ils pensent déjà «à la formation d’un nouveau gouvernement».

Le Front de libération nationale (FLN), le parti au pouvoir, est lui en proie à de terribles divisons, mais s’attend toutefois à une participation de l’ordre de 45% : «Un chiffre qui serait satisfaisant», selon le secrétaire général du parti majoritaire de l’Assemblée sortante.

Mardi 8 Mai 2012 - 16:37






1.Posté par massinissa le 09/05/2012 23:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le seul moyen restant au "sujet " qu'est l'algérien pour manifester son refus du système actuel, c'est le boycott de ces élections que l'étranger suit de près tout en ne perdant pas de vue ses intérêts ;
le soutien inconditionnel de l'occident vis à vis des régimes arabes est révolu malgré les "offres" alléchantes proposées qui vont jusqu'à "la dénationalisation " d'une partie du territoire: loi Chakib/Khellil de 2005 ;

2.Posté par salim le 10/05/2012 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
un président qui a verrouiller pendant dix ans les libertés publiques et fermé la télévision publique aux débats et à la liberté d’expression pour gouverner seul sans contre pouvoir ..sollicite aujourd'hui le vote massif des algériens pour sauver le mandat de trop ( 2009) qui s'est offert sans l'avis du peuple

Nouveau commentaire :
Twitter