Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Législatives en Algérie: "le système a déployé toute son ingéniosité" pour "se consolider au pouvoir" (FFS)


Dimanche 13 Mai 2012 modifié le Lundi 14 Mai 2012 - 10:38




Législatives en Algérie: "le système a déployé toute son ingéniosité" pour "se consolider au pouvoir" (FFS)
Le Front des Forces Socialistes (FFS-opposition) a estimé que le système en Algérie a "déployé toute son ingéniosité" pour "se consolider au pouvoir", en réaction à la victoire du Front de Libération Nationale (FLN au pouvoir) qui a remporté 220 sièges lors des législatives du 10 mai.

"Encore une fois, le système a déployé toute son ingéniosité - non pour trouver une solution à la crise- mais pour se consolider au pouvoir", réagit le FFS dans un communiqué.

Le parti ajoute que "le renforcement hégémonique du FLN dans l'Assemblée nationale (APN-Chambre Basse du Parlement), après une gestion marquée par la violence, la corruption, la déstructuration des rapports sociaux et la mise en danger du devenir du pays, ne peut s'expliquer autrement que comme une consolidation des impasses stratégiques du système de pouvoir".

Le FFS, qui n'avait pas pris part aux deux précédentes législatives et qui a obtenu 21 sièges lors des élections du 10 mai courant, affirme qu'il "ne s'est dés le départ fait aucune illusion sur la disponibilité du pouvoir au changement démocratique".

Le FFS considère avoir "atteint" son objectif, "même si le nombre de sièges obtenus ne reflète pas correctement la percée du parti au niveau national", faisant remarquer que "la sophistication du dispositif mis à l'œuvre par le pouvoir pour neutraliser, détourner et engranger à son profit le vote des Algériens, fera l'objet d'une communication ultérieure".

Le Front de Libération Nationale (FLN) est arrivé en tête des élections législatives avec 220 sièges sur les 462 que comptera la prochaine Chambre basse du parlement, suivi du Rassemblement national démocratique (RND) avec 68 siège, de l'alliance de l'Algérie Verte (mouvance islamiste) avec 48 sièges et du Front des Forces socialistes (FFS-opposition) avec 21 sièges, le reste des sièges ayant été remporté par d'autres formations.


Dimanche 13 Mai 2012 - 20:36





Nouveau commentaire :
Twitter