Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Législatives au Maroc : "L’opération électorale a été irréprochable" (Driss El Yazami)


Dimanche 9 Octobre 2016 modifié le Dimanche 9 Octobre 2016 - 15:58

L’administration électorale, en réussissant l’organisation logistique du vote lors des Législatives du 7 octobre, a contribué à garantir la crédibilité et la transparence du scrutin, a affirmé, dimanche à Rabat, le président du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), Driss El Yazami.




Législatives au Maroc : "L’opération électorale a été irréprochable" (Driss El Yazami)
Sur le plan de la gestion, l’opération électorale a été irréprochable, a indiqué M. El Yazami lors de la présentation des conclusions préliminaires du Rapport du Conseil sur l’ensemble du processus des élections de la Chambre des représentants, soulignant que le scrutin législatif du 7 octobre marque un nouveau cycle électoral régulier et consacre la normalisation de la pratique du vote au Maroc.

Le respect de la périodicité des élections est essentiel à la consolidation du processus démocratique national, dans le contexte politique régional tourmenté, a-t-il ajouté.

Et de rappeler que le CNDH a établi des critères objectifs pour l’accréditation des observateurs basés essentiellement sur la capacité juridique de l’organisation demandeuse, sur son expérience dans le domaine de l’observation des élections, de la promotion des droits de l’Homme, des valeurs démocratique et de la citoyenneté, et la disponibilité des observateurs.

Cette opération a permis l’accréditation de 68 organismes nationaux et internationaux qui ont mobilisé 4681 observatrices et observateurs contre 3498 en 2011, soit une augmentation de 34%.

Les 4681 observatrices et observateurs comprennent 316 internationaux : 412 relèvent du CNDH et le reste étant mobilisé par les associations de la société civile, soit 3954.

L’exploitation des données systématisée de l’observation menée par le CNDH, lui permettra d’affiner l’analyse dans la perspective du rapport final qui comprendra des recommandations.

Le Conseil suivra par ailleurs le processus contentieux pour d’éventuels litiges électoraux devant la justice constitutionnelle, a-t-il souligné.


Atlasinfo avec MAP
Dimanche 9 Octobre 2016 - 15:50





Nouveau commentaire :
Twitter