Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le voyage, un loisir toujours pas enraciné dans les mœurs des Marocains (Enquête)


Jeudi 31 Mars 2011 modifié le Jeudi 31 Mars 2011 - 20:24




Le voyage, un loisir toujours pas enraciné dans les mœurs des Marocains (Enquête)
Quarante pour cent des Marocains prennent régulièrement leurs vacances alors que les autres, hormis 20 pc de temps à autre, avouent n’en avoir jamais eu l’occasion d’en prendre, c’est en tout cas ce qui ressort d’une enquête nationale sur les valeurs.

Selon cette enquête réalisée pour le compte de l’Université Hassan II-Mohammedia, si les Marocains voyageaient depuis longtemps, il n’en demeure pas moins que le voyage touristique est très récent et encore peu répandu au pays. Résultat : on se déplace souvent pour des raisons administratives, familiales, religieuses (visite des saints) et commerciales. Ce qui, selon la même source, aide à comprendre la proportion considérable des gens (85 pc) qui voyagent tout en résidant chez la famille. En revanche, ceux qui optent pour le voyage touristique ne sont pas nombreux : une minorité (11pc) passe ses vacances à l’hôtel et 15 pc louent un logement.

Toujours sur le registre des loisirs, les répondants qui étaient invités à citer trois activités régulièrement exercées en dehors de leurs préoccupations centrales, préfèrent en grande majorité (65 pc) meubler leur temps en regardant la télévision contre 17 pc qui restent toujours fidèles à la bonne vieille radio et de même pour le livre. Et cette navrante révélation, seulement 5 pc des sondés lisent les journaux.

Sur les préférences des Marocains dans leur loisir favori, la télévision, la majorité (59 pc) regarde les chaînes nationales, 22 pc les chaînes arabes et juste 3 pc les chaînes occidentales. Concernant les émissions les plus regardées, les sondés ont été invités à faire trois choix. Résultat : ce sont les informations (journaux télévisés) qui sont placées en premier lieu avec 62 pc de réponses. Viennent ensuite les films de fiction avec 36 pc, le sport avec 28 pc, les feuilletons avec 23 pc et les émissions religieuses avec 9 pc.

En réponse aux questions posées au sujet de valeurs traditionnelles que résument les notions de Kelma (respect de la parole donnée) et de Niya (valorisation de la confiance dans les relations interpersonnelles), l’enquête indique que seuls 31 pc estiment que les gens d’aujourd’hui sont encore imprégnés par la Niya et 27 pc qu’ils respectent la parole donnée.
Autres chiffres livrés par cette enquête réalisée par une équipe d’éminents chercheurs marocains, 29 pc seulement feront confiance à leur nouveau partenaire contre 65 pc qui pensent que la règle à appliquer au début d’une relation sociale doit être la défiance.

Cette enquête s’est fixée l’objectif d’esquisser une configuration générale des valeurs majoritaires de la société marocaine en jetant des éclairages sur les champs de valeurs suivants : la famille, la tradition et la religion, la politique et le travail et les loisirs.
L’enquête à été menée auprès de 1000 sondés couvrant la quasi-totalité du territoire national. Les critères retenus par l’étude sont le milieu de résidence (urbain/rural), le sexe, l’âge, l’état matrimonial, le niveau scolaire et la profession.

Le rapport de l’enquête a été rédigé par un comité scientifique et de suivi composé de MM. Abdellatif Benchrifa, Mohamed Tozy et Mme Rahma Bourqia, ancienne présidente de l’université Hassan II-Mohammedia.



Atlasinfo



Jeudi 31 Mars 2011 - 20:22





Nouveau commentaire :
Twitter