Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Le tourisme marocain a bien résisté aux impacts de la crise économique et du "Printemps arabe" (Lahcen Haddad)


Vendredi 24 Janvier 2014 modifié le Vendredi 24 Janvier 2014 - 13:13

Le secteur touristique marocain a fait preuve d'une grande résilience face à la crise économique internationale et aux conséquences du "Printemps arabe", a indiqué, jeudi à Madrid, le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad.




Grâce à la politique sectorielle adoptée par le gouvernement, la stabilité du Maroc, sa situation géographique et sa vision stratégique, le secteur du tourisme, qui revêt une grande importance dans l'économie marocaine, a réussi à redresser la situation et à renforcer son dynamisme, a souligné M. Haddad qui intervenait dans un forum sur "Le futur du tourisme dans la région MENA" organisé en marge de la 34ème édition du Salon International du Tourisme, FITUR 2014, qui se tient du 22 au 26 janvier à Madrid.

Ainsi, a expliqué le ministre, le secteur touristique devrait afficher une amélioration de près de 7 % en 2013 et de 10 % au cours de 2014, précisant qu'en dépit d'une conjoncture difficile, le Maroc a su consolider sa place comme première destination, hors Union européenne, des touristes français et espagnols.

Grâce à la Vision 2010, a-t-il indiqué, le Maroc a pu atteindre le chiffre de 10 millions de touristes et ambitionne, avec la Vision 2020 attirer 20 millions de touristes, notant que pour atteindre cet objectif, le Royaume a mis en place un plan ciblant les marchés émergents, notamment en Europe de l'Est, en Asie, en Amérique du Nord et en Amérique Latine.

Le Maroc a aussi procédé à la diversification de ses produits touristiques pour réponde aux attentes des visiteurs et au renforcement de ses liaisons aériennes à travers des accords de partenariat avec plusieurs compagnies low-cost, a ajouté M. Haddad lors de cette rencontre à laquelle ont pris part les ministres tunisien, égyptien et libanais en charge du secteur, ainsi qu'un représentant de la Jordanie.

Après avoir mis l'accent sur les atouts et les potentialités que recèle le Royaume, M. Haddad a souligné l'importance de l'augmentation des recettes touristiques pour développer les infrastructures et les services d'accueil en vue de drainer davantage de touristes dans la région MENA.

S'exprimant lors de cette rencontre, initiée par l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) et la fondation Casa Arabe, relevant du ministère espagnol des Affaires étrangères, les ministres des principaux pays de la région ont exposé les politiques suivies par leurs gouvernements en matière touristique dans cette conjoncture difficile que traverse la région.

Ils ont, à cet égard, évoqué les stratégies élaborées et les mesures prises pour surmonter cette situation et consolider la récupération des flux touristiques, mettant l'accent sur l'importance de ce secteur dans les économies des pays de la région.

Cette rencontre s'est déroulée, notamment en présence du secrétaire général de l'OMT, Taleb Rifai, et du secrétaire d'Etat espagnol aux Affaires étrangères, Gonzalo de Benito.
Vendredi 24 Janvier 2014 - 06:53





Nouveau commentaire :
Twitter