Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le tabac affecte presque tous les organes du corps


Vendredi 17 Janvier 2014 modifié le Samedi 18 Janvier 2014 - 09:57




Le tabac affecte presque tous les organes du corps contribuant, outre au cancer du poumon, à de nombreuses pathologies graves, met en garde vendredi le Médecin Général des Etats-Unis dans un rapport qui fait le bilan de 50 ans de lutte contre le tabagisme. "Un demi-siècle après la publication du premier rapport du Médecin Général américain, qui établissait pour la première fois un lien entre cigarette et cancer du poumon, la liste déjà longue des maladies provoquées par le tabac et le tabagisme passif continue à s'allonger", souligne le Dr Boris Lushniak, le Médecin Général par intérim.

"Ce nouveau rapport indique que fumer contribue aussi à la dégénérescence maculaire liée à l'âge (la forme de cécité la plus courante, ndlr), au diabète, au cancer du foie, à des complications chez les personnes atteintes d'un cancer et chez celles qui en guérissent, ainsi qu'à la tuberculose, à des problèmes d'érection, au bec de lièvre chez les nouveaux-nés, aux grossesses extra-utérines, à l'arthrite, à l'inflammation et à des dysfonctionnements immunitaires", précise-t-il. En outre, "le tabagisme passif est désormais lié à un risque accru d'accident vasculaire cérébral", ajoute le responsable sanitaire. Il souligne que le tabagisme reste la principale cause de mortalité évitable aux Etats-Unis.

Depuis la publication du premier rapport du Médecin Général américain le 11 janvier 1964 mettant en garde contre les dangers du tabac, plus de vingt millions d'Américains sont morts à cause de la cigarette, dont environ 2,5 millions de cancer du poumon et de maladies cardiovasculaires dus au tabagisme passif, indique le document, objet d'une présentation à la Maison Blanche. En plus de ces décès, 100.000 bébés ont été victimes du syndrome de la mort subite du nourrisson et de complications dues à une naissance prématurée ayant résulté du tabagisme, surtout de la mère, relèvent les autorités sanitaires.
Vendredi 17 Janvier 2014 - 11:10

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter