Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le site saoudien d'At-Turaif au Patrimoine mondial de l'UNESCO


Lundi 2 Août 2010 modifié le Lundi 2 Août 2010 - 01:47




Le site saoudien d'At-Turaif au Patrimoine mondial de l'UNESCO
Le site saoudien d'At-Turaif a été inscrit dimanche, aux côtés de quatorze autres sites, sur la liste du patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'Education, la science et la culture (UNESCO), a annoncé l'institution onusienne dans un communiqué.

Ce site, qui fut la première capitale de la dynastie saoudienne, dans le centre de la péninsule arabique, au nord-ouest de Ryad, fondée au 15è siècle, témoigne du style architectural Nadji, propre au coeur de la péninsule arabique. Le bien comprend des vestiges de nombreux palais et d'un ensemble urbain érigé en bordure de l'oasis Ad-Dir'iyah.

Deux sites iraniens viennent également s'ajouter à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Il s'agit du "bazar historique de Tabriz", qui fut l'un des plus importants centres de commerce le long de la Route de la Soie, et "l'ensemble du Khanegah et du sanctuaire de Cheikh Safi al-Din à Ardabil", lieu de retraite spirituelle soufi.

En France, c'est la cité épiscopale d'Albi qui a rejoint dimanche la liste du patrimoine mondial de l'humanité.

Située en bordure du Tarn, la vieille ville d'Albi, dans le sud-ouest de la France reflète "l'épanouissement d'un ensemble architectural et urbain médiéval dont témoignent aujourd'hui encore Le Pont-Vieux, le bourg de Saint-Salvi et son église (10e-11e siècle)".

Les autres sites inscrits sont le quartier des canaux d'Amsterdam (Pays-Bas), la cité impériale de Thang Long-Hanoi (Vietnam), les monuments historiques de Dengfeng (Chine), le site archéologique de Sarazm (Tadjikistan), les sites de bagnes d'Australie, le site d'observation astronomique Jantar Mantar de Jaipur (Inde), l'atoll de Bikini, théâtre d'essais nucléaires américains (Iles Marshall), les villages claniques historiques de Hahoe et Yangdong (Corée), la zone de conservation de Ngorongoro (Tanzanie), la région montagneuse de forêts du Sri Lanka et l'archipel isolé des Papahanaumokuakea des îles Hawaï (Etats-Unis).

Ces nouvelles inscriptions, décidées lors de la 34-ème session du Comité du patrimoine mondial qui se tient au Brésil, portent à 904 le nombre de sites classés que ce soit pour des raisons environnementales ou culturelles.

Lors de cette session, qui se poursuit jusqu'au 3 août, le Comité du patrimoine mondial a également décidé deux extensions de site déjà inscrits, à savoir le système hydraulique du Haut-Harz (Allemagne) et les environs de la ville minière de Roros (Norvège).

Au total, 39 sites sont candidats à l'inscription sur la liste du patrimoine mondial.


Source MAP



Lundi 2 Août 2010 - 01:25





Nouveau commentaire :
Twitter