Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le sénateur Christian Cambon exprime son admiration pour le processus de développement au Maroc


Jeudi 27 Octobre 2016 modifié le Jeudi 27 Octobre 2016 - 12:51

Le président du groupe d'amitié France-Maroc au Sénat Christian Cambon a exprimé son admiration pour le processus de développement tous azimuts que connaît le Royaume.




Le président du groupe d'amitié France-Maroc au Sénat Christian Cambon
Le président du groupe d'amitié France-Maroc au Sénat Christian Cambon
S’exprimant lors d’une rencontre organisée, mercredi soir à Paris par l’ambassade du Maroc en France avec les membres de ce groupe d’amitié pour débattre de plusieurs sujets d’actualité et des relations franco-marocaines, M. Cambon a mis en avant l’importance des projets initiés ces dernières années dans le Royaume et qui offrent l’opportunité de promouvoir la croissance et l’emploi, citant, entre autres, le projet Tanger-Med, la création de zones franches ou encore la ligne à grande vitesse (LGV).

Le sénateur français a aussi salué les progrès enregistrés au Maroc en matière des droits de l’Homme, soulignant que des "pages lumineuses" s’ouvrent dans ce domaine dans le Royaume. Il a aussi salué les efforts "formidables" accomplis par le Maroc en vue de promouvoir les conditions de la femme, faisant observer que l’expérience marocaine dans ce domaine pourrait servir de modèle à d’autres pays de la région.

Le sénateur français a réitéré, à cette occasion, l’engagement du groupe d’amitié à accompagner et soutenir le Maroc dans son processus de développement à travers plusieurs initiatives notamment celles visant à mieux faire connaître la réalité marocaine en France.

M. Cambon a également fait savoir que le groupe d’amitié organise régulièrement des missions et visites au Maroc et plus particulièrement dans les provinces du Sud du Royaume pour constater de visu les progrès réalisés dans plusieurs domaines. Il a, à cet égard, mis en avant les principaux projets lancés dans les provinces du sud notamment ceux relatifs au dessalement de l’eau de mer, aux infrastructures portuaires et aéroportuaires, aux instituts de formation et au secteur de la santé.

Le sénateur français a en outre fait savoir que plusieurs membres du groupe d’amitié prendront part à la conférence des Nations unies sur le climat (COP22), prévue en novembre prochain à Marrakech, relevant que ce déplacement sera également l’occasion de visiter un "projet absolument unique" à savoir la centrale solaire de Ouarzazate.

M. Cambon a d’autre part mis en exergue les efforts du Maroc en matière de lutte contre le terrorisme et sa contribution à assurer la sécurité en Europe et plus particulièrement en France.

Pour sa part, le vice-président du groupe d’amitié Maroc-France à la Chambre des conseillers, Mahmoud Archane a rappelé la richesse et la profondeur des relations entre les deux pays, se félicitant de l’action que mènent les deux groupes d’amitié pour promouvoir davantage ces relations. Il a aussi évoqué les derniers développements de la question du Sahara, se félicitant de l’accompagnement et de l’appui apporté par le groupe d’amitié au Sénat aux efforts et initiatives contribuant au processus développement que connaît le Royaume.

Prenant la parole à son tour, l’ambassadeur du Maroc en France, Cahkib Benmoussa a donné un aperçu sur les élections législatives du 07 octobre et plus particulièrement leur déroulement et les résultats, ainsi que sur le processus de formation du gouvernement. Le diplomate a aussi rappelé le discours royal du 20 août, relevant qu’il s’agit d’un discours fondateur dans lequel le Roi Mohammed VI appelle à un projet civilisationnel contre le fanatisme et la barbarie.

M. Benmoussa a par ailleurs passé en revue les derniers développements de la question du Sahara, ainsi que les préparatifs pour la COP 22, relevant que l’enjeu de cette conférence est qu'elle soit une COP africaine à travers le lancement de plusieurs projets en faveur du continent notamment en matière de financement et de soutien à l’agriculture.

Jeudi 27 Octobre 2016 - 12:15





Nouveau commentaire :
Twitter