Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le secrétaire américain à la Défense à Koweït pour une réunion sur l'EI


Dimanche 22 Février 2015 modifié le Dimanche 22 Février 2015 - 23:10

Le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter, tiendra une réunion extraordinaire sur la lutte contre le groupe Etat islamique (EI) avec de hauts responsables militaires et diplomatiques lundi à Koweït, a indiqué un responsable du ministère dimanche.




M. Carter est arrivé dimanche à Koweït en provenance d'Afghanistan pour présider les discussions entre des dizaines de hauts responsables militaires et de diplomates américains sur la base américaine de Camp Arifjan, a ajouté le responsable.

Le nouveau secrétaire américain à la Défense souhaite qu'il s'agisse "d'une discussion ouverte, sans prendre en considération les grades", a-t-il précisé, sous le couvert de l'anonymat.

Il ne s'agit pas d'établir une nouvelle stratégie dans la guerre contre les extrémistes sunnites de l'EI, mais de mieux comprendre les défis posés par les jihadistes, d'examiner les moyens militaires et diplomatiques de lutter contre ce groupe, d'étudier "la signification des allégeances à l'EI de certains groupes en Libye, en Egypte, en Afghanistan" et d'étudier les efforts du gouvernement irakien, majoritairement chiite, pour s'allier des sunnites, a encore ajouté ce responsable.

L'EI a profité de la guerre en Syrie et de l'instabilité en Irak pour s'emparer de pans entiers de territoire dans ces deux pays, où il commet des atrocités (décapitations, crucifixions, viols, etc.), dénoncées comme des crimes contre l'Humanité par l'ONU.

Une coalition internationale menée par les Etats-Unis frappe les positions des jihadistes dans les deux pays depuis plusieurs mois.

Les dirigeants militaires estiment que la guerre aérienne et l'entraînement des soldats irakiens se passent bien, mais que le gouvernement irakien doit faire plus pour persuader les sunnites de prendre les armes contre l'EI, selon le responsable.

"Sur le plan militaire, les choses vont bien, mais nous attendons de voir comment les Irakiens vont concrètement mener les choses", a-t-il ajouté. "Est-ce que les sunnites se battent ? oui. Autant de sunnites que nous le souhaiterions ? Non".

Assisteront entre autre à la réunion le Général James Terry, responsable de la campagne contre l'EI, John Allen, l'envoyé spécial du président américain Barack Obama dans la coalition internationale, l'envoyé spécial américain en Syrie, Daniel Rubinstein et des ambassadeurs, a indiqué le porte-parole du Pentagone, le contre-amiral John Kirby.

Avant de s'envoler pour Koweït, Ashton Carter a déclaré à des journalistes qu'il avait convoqué cette réunion pour "essayer de faire le point sur la situation en Irak, en Syrie, et plus généralement dans la région".

La menace que représente l'EI est "un problème régional et je voulais avoir toutes les expertises possibles", a-t-il encore dit.

Pour sa première visite à l'étranger depuis sa confirmation par le Sénat américain début février, M. Carter a choisi de se rendre en Afghanistan, puis au Koweït.

Le secrétaire à la Défense n'ira pas en Irak ensuite, mais il a assuré qu'il s'y rendrait "bientôt" pour rencontrer les militaires américains qui y sont, chargés notamment de former l'armée irakienne.

Dimanche 22 Février 2015 - 23:10

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter