Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le roi Mohammed VI quitte le sénégal pour la Côte d'Ivoire, après une nouvelle impulsion aux relations maroco-sénégalaises


Mardi 19 Mars 2013 modifié le Mardi 19 Mars 2013 - 23:41




Le roi Mohammed VI quitte le sénégal pour la Côte d'Ivoire, après une nouvelle impulsion aux relations maroco-sénégalaises
Le Roi Mohammed VI a quitté, mardi en début d'après-midi, le Sénégal à destination de la Cô te d'Ivoire, deuxième étape d'une tournée officielle africaine qui mènera également le souverain en République du Gabon, après avoir donné une forte et nouvelle impulsion aux relations maroco-sénégalaises.

A Son départ de l'aéroport international Léopold Sédar Senghor, le Roi a été salué par le Président de la République du Sénégal, Macky Sall.

De nombreux bservateurs ont relevé que la visite officielle entreprise par le souverain marocain au Sénégal marque un évènement historique pour les relations ancestrales maroco-sénégalaises, autant qu'elle constitue une consécration du choix stratégique du Royaume pour la coopération sud-sud et l'intégration africaine.

Un accueil populaire exceptionnel a été ainsi réservé au Roi Mohammed par les habitants de la capitale sénégalaise, Le souverain était accompagné d'une forte délégation.

Vendredi soir, le président sénégalais, le président sénégalais a offerti, au Palais présidentiel à Dakar, un diner officiel en l'honneur du Roi Mohammed VI, qui s'est félicité dans une allocution du niveau de la coopération maroco-sénégalaise qui constitue un partenariat stratégique, multiforme et volontariste, grâce notamment à l'échange régulier de visites entre hauts responsables, à l'instauration de consultations permanentes entre les deux pays, ainsi qu'au soutien politique réciproque et systématique.

Sur la coopération sud-sud, le Roi a rappelé que le Maroc a toujours inscrit les intérêts vitaux du Continent et la coopération avec les pays africains frères au premier rang de son action extérieure, privilégiant une coopération solidaire et mutuellement bénéfique, affirmant que le Sénégal frère occupe, dans ce cadre, une place de choix.

Le souverain s'est en outre réjoui de la large convergence de vues sur les principales questions internationales et africaines et en particulier, sur les défis et les risques croissants dans l'espace stratégique commun ouvert sur l'Atlantique et voisin du Sahel.

"Ensemble, nous prô nons une stratégie de réponse globale dans toute la région, à la fois à ses multiples menaces sécuritaires et aux exigences de son développement durable, une stratégie à laquelle s'associent les efforts de tous les acteurs concernés, dans une démarche collective, solidaire et cohérente, couvrant tous les domaines, politique, stratégique et économique", a-t-il dit.

Le peuple sénégalais porte le Maroc dans son coeur

Saluant "l'exception sénégalo-marocaine", le président Sall apour sa part indiqué que les deux pays, qui partagent les mêmes valeurs, et sont animés "d'une même et intense volonté de raffermir le legs de nos anciens, c'est tout naturellement qu'ils défendent les mêmes causes sur des questions qui interpellent notre continent, notre Oumma et le monde".

"Depuis le temps des caravanes transsahariennes et des Almoravides, nos deux peuples ont appris à se connaître et forgé une amitié intangible, indifférente au temps qui passe et aux aléas des circonstances", a relevé le chef de l'Etat sénégalais, affirmant que la visite de SM le Roi à Dakar "s'inscrit dans cette trame de notre histoire commune, bâtie sur les valeurs essentielles qui nous lient, des valeurs qui prennent racine dans les terreaux fertiles de la foi et de la culture".

Et d'assurer que "chaque Sénégalaise et chaque Sénégalais portent le Maroc dans leur cœur, un pays dont l'histoire, le rayonnement international et la remarquable stabilité forcent le respect et l'admiration".

Le président sénégalais Macky Sall a également réitéré "l'appui ferme et constant de son pays à la marocanité du Sahara" et souligné que l'initiative marocaine d'une large autonomie au Sahara "constitue la solution idoine pour le règlement définitif de ce conflit".

Au cours de cette visite, les deux Chefs d'Etat ont par ailleurs inauguré la clinique d'ophtalmologie Mohammed VI et l'unité de production de médicaments "West Afric Pharma", filiale des laboratoires +SOTHEMA MAROC+, deux projets qui confirment la vocation africaine du Royaume et l'engagement permanent du Souverain en faveur d'une coopération Sud-Sud solide, agissante et solidaire.

La Clinique d'ophtalmologie Mohammed VI, réalisée par la Fondation Alaouite pour le Développement Humain et Durable sur Hautes instructions royales, est de nature à donner une forte impulsion à la lutte contre la cécité au Sénégal.

Dotée d'un matériel de dernière génération, la nouvelle clinique comporte trois salles de consultations et de diagnostic, trois blocs opératoires, un pô le de stérilisation, des services d'hospitalisation conventionnelle et du jour, une plateforme de formation pour les praticiens de l'Afrique de l'Ouest, et une salle de conférence destinée à accueillir des journées de formation postuniversitaire et des colloques thématiques sur l'ophtalmologie.

Une clinique d'ophtalmologie Mohammed VI

Cette structure hospitalière assurera le traitement de la cataracte, comme elle pourra abriter des opérations chirurgicales pour des pathologies plus lourdes comme le glaucome ou le décollement rétinien, ce qui constitue une première pour cette région du continent africain.

La clinique d'ophtalmologie Mohammed VI pourra effectuer jusqu'à 50.000 consultations par an. Elle constituera également un cadre idoine pour l'organisation de campagnes médicales par des médecins marocains au profit des populations locales nécessiteuses, qui viendront s'ajouter à l'activité permanente à vocation humanitaire de la clinique. Ces campagnes permettront la réalisation de plus de 2.500 opérations de la cataracte par an et plus de 150 opérations de la rétine.

L'unité de production de médicaments "West Afric Pharma" permettra, quant à elle, d'approvisionner en médicaments génériques de qualité non seulement le Sénégal mais aussi les pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et ceux de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

Cette unité de production de médicaments, dont la réalisation a nécessité un investissement de 8 millions d'euros et qui occupe une superficie de deux hectares, participera également au développement du tissu industriel pharmaceutique au Sénégal par le transfert de technologie et du savoir-faire des laboratoires Sothema-Maroc.

Elle comporte un bâtiment administratif, un magasin de stockage des matières premières, des articles de conditionnement et des produits finis, un laboratoire de contrô le qualité, une usine de fabrication des formes sèches, ainsi qu'une zone dédiée à la fabrication des solutions liquides.

Le visite royale au Sénégal a été également marqué par l'audience accordée par le Roi Mohammed VI à l'abbé Alphonse Seck, représentant le Cardinal Théodore Adrien Sarr, Archevêque de Dakar. Le souvrerain a aussi reçu M. Amadou Mokhtar M'bow, président du Cercle d'amitié maroco-sénégalais.

Mardi 19 Mars 2013 - 15:56

Par Lila Taleb





1.Posté par Koné le 19/03/2013 19:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VIVE LE SENEGAL VIVE LE MAROC ET VIVE LES DEUX PEUPLES AMIS

Nouveau commentaire :
Twitter