Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le roi Mohammed VI: l'implication de la communauté des affaires un "levier déterminant" pour le développement en Afrique


Lundi 31 Mai 2010 modifié le Lundi 31 Mai 2010 - 21:45

L'implication de la communauté des affaires, et plus particulièrement de l'entreprise responsable, dans le partenariat Afrique- France, constitue, à la fois, un "levier déterminant pour le développement, la croissance et l'emploi en Afrique", et un facteur de renforcement de ce partenariat, a affirméle Roi Mohammed VI.




Le roi Mohammed VI: l'implication de la communauté des affaires un "levier déterminant" pour le développement en Afrique
Dans un message adressé au 25-ème sommet Afrique-France, qui a ouvert ses travaux lundi à Nice, le Roi Mohammed VI a indiqué que ce partenariat s'est élargi au cours des années à de nouveaux pays africains et s'est régulièrement ouvert à de nouveaux acteurs.

"En quelques décennies, l'Afrique a connu de profondes mutations et le partenariat franco-africain a enregistré de notables évolutions qui témoignent de sa grande vitalité et de sa capacité d'adaptation", a dit le Souverain.

Le contenu et les sujets débattus, dans le cadre de ce partenariat, se sont diversifiés pour s'adapter à la conjoncture internationale et affermir le rôle de l'Afrique dans la gestion des enjeux mondiaux, et son ancrage dans le cercle vertueux du progrès, a indiqué SM le Roi, appelant à "veiller à ce que notre cadre partenarial soit toujours rénové et renouvelé afin de mieux agir, ensemble, dans un monde en constante mutation".

Les profondes et rapides mutations qui ont marqué les relations internationales ces dernières années n'ont pas entamé l'engagement de la France auprès des pays africains, a souligné le Souverain, ajoutant que la tenue de ce Sommet "témoigne, également, de l'intérêt que les Etats africains attachent à leurs relations avec la France amie".

Le souverain a également précisé que "ce cadre spécifique sert, tout autant, les intérêts des fils de l'Afrique que ceux du peuple français, dans un partenariat "gagnant-gagnant" parfaitement assumé, débarrassé des relents du passé et fondé sur la responsabilité partagée et la solidarité effective".

"Je suis convaincu que ce partenariat privilégié et singulier continuera à s'adapter, à se renouveler et à se renforcer dans le respect mutuel et l'engagement résolu, au service d'un avenir commun", a dit le Souverain.

Lundi 31 Mai 2010 - 18:57

Atlasinfo avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter