Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le roi Mohammed VI: "Ma nouvelle visite au Gabon constituera un jalon supplémentaire et significatif dans l'évolution des relations entre nos deux pays"


Mardi 26 Mars 2013 modifié le Mercredi 27 Mars 2013 - 12:32




Le roi Mohammed VI: "Ma nouvelle visite au Gabon constituera un jalon supplémentaire et significatif dans l'évolution des relations entre nos deux pays"
Le Roi Mohammed VI a affirmé, mardi à Libreville, que la visite officielle qu'Il effectue au Gabon, constituera "un jalon supplémentaire et significatif" dans l'évolution des relations entre les deux pays.

"Ma nouvelle visite au Gabon constituera, à la faveur des décisions que nous prendrons et des actions que nous déciderons, un jalon supplémentaire et significatif dans l'évolution des relations, toujours prometteuses, entre nos deux pays", a souligné le Roi dans une allocution prononcée lors du diner officiel offert par le président gabonais, M. Ali Bongo Ondimba, en l'honneur du Souverain.

Elle permettra, a-t-il poursuivi, d'"approfondir et élargir notre partenariat solidaire et mutuellement bénéfique et compter sur nos propres forces pour répondre aux aspirations légitimes de nos deux peuples frères, si attachés à la coopération afro-africaine".

"Dans ce contexte, a-t-il "le cadre juridique de notre partenariat a été actualisé et enrichi, nos échanges d'expériences et d'expertises se sont développés et notre coopération technique s'est amplifiée".

Pour le Souverain, "ce climat de confiance et d'entente cordiale a constitué un terrain propice à la promotion des échanges économiques et commerciaux entre nos deux pays, comme l'atteste la présence, de plus en plus importante, ici au Gabon, de grands groupes marocains, attirés par le potentiel de l'économie gabonaise et par l'attractivité du climat des affaires dans votre pays".

Ces investissements privés ont concerné les secteurs stratégiques des télécommunications, de la finance et de la banque, des mines et de l'industrie, a précisé le Roi, relevant que d'autres opérateurs marocains montrent un intérêt manifeste et croissant pour l'investissement au Gabon, notamment dans les secteurs du logement, de l'agro-industrie et de l'information.

Sur le plan africain, le Souverain a saisi "ce moment solennel" pour mettre en exergue l'"engagement" du Gabon et du président Ali Bongo Ondimba en faveur de la paix et de la sécurité dans le continent.

En effet, a-t-il affirmé, "depuis Votre accession aux plus hautes charges de votre pays, vous avez su préserver et consolider le rô le précieux, joué traditionnellement par le Gabon, terre de dialogue et de médiation, dans l'apaisement des tensions et le règlement des conflits interafricains", citant la "récente implication personnelle" du président gabonais dans la crise en République Centrafricaine.

"Je suis, à cet égard, convaincu que sous votre présidence, la Communauté Economique et Monétaire de l'Afrique Centrale (CEMAC) accomplira, en 2013, des avancées notables dans le processus de rapprochement entre les peuples de l'Afrique Centrale", a dit le Souverain.

Il a également salué "le rôle primordial" du Gabon au sein de la Communauté économique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC), dont Libreville abrite le siège, et exprimé la disposition du Maroc à nouer une relation institutionnalisée avec ces deux organisations sous- régionales, à travers notamment l'attribution au Royaume du statut d'observateur.

Mardi 26 Mars 2013 - 23:38






1.Posté par Amadi le 27/03/2013 01:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette tournée , c'est juste incroyable. le roi Mohammed Vi prouve qu'il a un intéret profond pour l'Afrique. Il visite, reçoit les gens et écoute ses interlocuteurs. Les retombées de ses visites seront énormes pour le Maroc et pour ses amis africains. Il a plaidé aussi pour une coopération sud-sud. Moi, je crois que c'est sur qu'il faut miser pour mieux s'en sortir.

Nouveau commentaire :
Twitter