Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Le référendum au Kurdistan irakien va "augmenter l'instabilité", selon Washington


Mardi 26 Septembre 2017 modifié le Mercredi 27 Septembre 2017 - 08:28




Le référendum au Kurdistan irakien va "augmenter l'instabilité", selon Washington
Les Etats-Unis sont "profondément déçus" de la tenue lundi du référendum sur l'indépendance du Kurdistan irakien, estimant dans un communiqué qu'il "augmentera l'instabilité et les difficultés" dans la région.

"Les Etats-Unis sont profondément déçus de la décision du gouvernement régional du Kurdistan de mener aujourd'hui un référendum unilatéral sur l'indépendance, y compris dans des zones situées en dehors du Kurdistan irakien", indique le département d'Etat.

"Les relations historiques des États-Unis avec le peuple de la région du Kurdistan irakien ne changeront pas à la lumière du référendum non contraignant de ce jour, mais nous croyons que cette étape augmentera l'instabilité et les difficultés pour la région du Kurdistan et ses habitants", poursuit la porte-parole de la diplomatie américaine, Heather Nauert.

Les Kurdes d'Irak ont commencé à voter lundi matin pour leur indépendance lors d'un référendum historique qui doit ouvrir la voie à un État pour lequel ils luttent depuis près d'un siècle.

Le scrutin, initié par le président kurde Massoud Barzani se tient non seulement dans la région autonome du Kurdistan (nord de l'Irak), qui comprend les provinces d'Erbil, Souleimaniyeh et Dohouk, mais aussi dans des zones que se disputent les Kurdes et le gouvernement central irakien.

Le référendum "compliquera grandement les relations du gouvernement régional du Kurdistan avec le gouvernement irakien et les États voisins", assure le département d'Etat.

La lutte contre le groupe Etat islamique "n'est pas terminée, et les groupes extrémistes cherchent à exploiter l'instabilité et la discorde", prévient le ministère américain des Affaires étrangères. "Nous croyons que toutes les parties devraient s'engager de manière constructive dans un dialogue pour améliorer l'avenir de tous les Irakiens", poursuit-il, assurant que les "Etats-Unis soutiennent un Irak uni, fédéral, démocratique et prospère".

Avec AFP
Mardi 26 Septembre 2017 - 08:46





Nouveau commentaire :
Twitter