Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le rapport dont Eric Besson connait déjà le résultat.


Lundi 12 Juillet 2010 modifié le Lundi 12 Juillet 2010 - 17:52

Le ministre français de l'Immigration annonce dans une interview au Figaro parue vendredi dernier, qu'il a commandé un rapport sur le coût de l'immigration illégale pour le mois de septembre. Le rapport sera, précise-t-il, effectué par "un cabinet indépendant".




Le rapport dont Eric Besson connait déjà le résultat.
De quoi s'agit-il ? Un rapport sur "le coût de l'hébergement, des soins médicaux, du manque à gagner social et fiscal lié au travail clandestin." Il s'agit en réalité, pour le ministre de l'Immigration, de contrer les arguments des "parlementaires" et associations", qui estiment que les reconduites à la frontière coûtent plus cher que de garder les immigrants illégaux sur place. Il ne s'en cache pas : "certains parlementaires de l'opposition et quelques associations estiment que les reconduites coûtent cher, et lancent des chiffres fantaisistes en sous-entendant que nous devrions mettre un terme à la maîtrise des flux migratoires".

L'an dernier, la Cimade, association qui fut longtemps la seule habilitée à intervenir dans les centres de rétention administrative (CRA), estimait dans son rapport 2009 le coûts des expulsions à 533 millions d'euros. Elle se fondait pour avancer ce chiffre sur un rapport sénatorial et un rapport de la cour des comptes. Le chiffre rassemblait notamment les coûts de fonctionnement des CRA et les coûts de garde et d'escorte des immigrés sans papiers. Besson avait alors contre-attaqué en sortant d'autres chiffres, de l'Inspection générale de l'administration, (IGA) qui évaluait ce coût à 232 millions d'euros.

Cette fois-ci, il contre-attaque donc à nouveau, pour mettre face à face les coûts des expulsions donnés par les associations, et les coûts du maintien des immigrés illégaux sur le territoire, afin de les "comparer".
Sauf que visiblement, le résultat du rapport est connu d'avance par le ministre. Pour lui, c'est sûr, le coût de maintien des immigrants illégaux est le plus élevé. Il n'hésite pas à l'affirmer dans son interview : " Ont-ils réalisé que ce coût (ndlr: des expulsions) est nettement inférieur à celui de l'immigration irrégulière"? Moralité suggérée par Besson : il vaut mieux, économiquement parlant, continuer à expulser que de laisser les immigrés illégaux sur le territoire.

Comment peut-il y avoir une "étude indépendante", si le résultat auquel le cabinet doit parvenir lui est incidemment soufflé?
Lundi 12 Juillet 2010 - 17:39

Laure Daussy@arretsurimages




Nouveau commentaire :
Twitter