Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le prince saoudien Al-Walid va allouer 32 milliards USD à des projets humanitaires


Mercredi 1 Juillet 2015 modifié le Jeudi 2 Juillet 2015 - 03:22

Le prince saoudien Al-Walid Ben Talal s'est engagé mercredi à allouer toute sa fortune, soit 32 milliards de dollars, à des projets sociaux et humanitaires, au cours des prochaines années et après sa mort.




"Cet engagement philanthropique de 32 milliards de dollars va aider à jeter des ponts entre les cultures, développer les communautés, promouvoir les droits des femmes, aider les jeunes, fournir des secours en cas de catastrophes naturelles et créer un monde plus tolérant", a affirmé le prince, âgé de 60 ans, dans un communiqué.

"Ce don sera alloué selon un plan bien conçu tout au long des prochaines années", mais sans limite dans le temps, a-t-il ajouté, précisant que la structure fonctionnerait à la manière de la fondation du milliardaire américain Bill Gates.

Il a indiqué que le don serait "supervisé et géré par un conseil d'administration" dont il aura la présidence, soulignant que son engagement se poursuivrait après sa mort en faveur "de projets et d'initiatives humanitaires".

Neveu du roi Salmane et de l'ancien roi Abdallah, décédé en janvier, le prince Al-Walid n'occupe aucune fonction gouvernementale mais se distingue parfois par des prises de position iconoclastes.

Il dirige une compagnie, Kingdom Holding Co, qui détient des parts dans des activités aussi diverses que le parc d'attractions Euro Disney, la chaîne hôtelière Four Seasons, la banque américaine Citigroup et le géant des médias News Corporation.

Il est l'un des constructeurs d'une tour qui doit devenir la plus haute du monde, plus de 1.000 mètres au-dessus de la ville de Jeddah, sur la côte ouest de l'Arabie saoudite.

En début d'année, il a ouvert une chaîne panarabe d'informations à Bahreïn, que les autorités locales ont fait fermer après moins de 24 heures d'antenne, dans ce que des observateurs ont décrit comme une atteinte à la liberté de la presse.

"Nous travaillons en parfaite coordination avec la Fondation de Bill et Melinda Gates", notamment dans des projets d'éradication de la polio, a expliqué le milliardaire saoudien.

Bill Gates (cofondateur de Microsoft) et sa femme Melinda, le couple le plus riche du monde, ont crée en 2000 la Fondation qui porte leur nom. Celle-ci compte quelque 1.200 employés et a déjà mobilisé des milliards de dollars pour combattre diverses maladies, comme le sida et le paludisme. Basée à Seattle (nord-ouest des Etats-Unis), elle a distribué environ 4 mds de dollars en 2014.

Durant une conférence de presse qui s'est tenue mercredi, le prince Al-Walid a assuré qu'il était en "bonne forme" et faisait 3 heures de vélo par jour. Entouré de son fils, le prince Khaled, et de sa fille, la princesse Reem, il a annoncé qu'ils assureront la présidence et la vice-présidence du conseil qui gèrera les oeuvres de charité après sa mort.

Il d'autre part indiqué avoir déjà accordé en plus de 35 ans quelque 3,5 mds de dons pour des oeuvres philanthropiques.

Ces dons ont notamment servi à construire des maisons et fournir l'électricité dans des villages isolés en Arabie saoudite.

La semaine dernière, le prince al-Walid avait signé en France une lettre d'intention créant le premier fonds d'investissement franco-saoudien, qui doit à terme être doté de 400 millions de dollars et aider les entreprises françaises à se développer dans la région du Golfe.

A l'instar du prince saoudien et du couple Gates, d'autres personnalités richissimes ont elles aussi fait des dons massifs à des oeuvres caritatives, comme les milliardaire sud-africain Patrice Mopsepe et ukrainien Viktor Pintchouk.

Mercredi 1 Juillet 2015 - 20:24

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter