Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le président français François Hollande sera à Alger en septembre


Dimanche 10 Juin 2012 modifié le Dimanche 10 Juin 2012 - 18:05

Le nouveau président français François Hollande compte se rendre rapidement en Algérie.




Le président français François Hollande sera à Alger en septembre
Selon une information de Jeune Afrique, François Hollande avait d'abord envisagé un voyage officiel à Alger au début de l'été, ce qui aurait coïncidé sans doute avec la célébration du cinquantième anniversaire de la fin de la guerre et l’indépendance algérienne. Mais pour une raison ignoré, le voyage a été repoussé aux lendemains du ramadan, indique l’hebdomadaire. En revanche, Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, devrait se rendre à Alger après la célébration du 50e anniversaire de l'indépendance de l'Algérie, le 5 juillet. Il devrait en même temps préparer le voyage du président.

Rappelons que François Hollande était venu en Algérie en décembre 2010. Il avait rencontré Ahmed Ben Bella et des responsables politiques. Dans un entretien à France 24, il avait déclaré : "Moi, je suis ami de l'Algérie. Je considère que c'est un pays avec lequel la France doit avoir des relations qui doivent être exceptionnelles. Parce que nous avons une histoire". Ajoutant plus loin sur la colonisation : "Donc il faut que nous allions beaucoup plus loin. Alors je sais bien qu'à chaque fois que je vais en Algérie - j'y vais à peu près tous les quatre ou cinq ans - on me parle toujours du passé. Il faut le reconnaître. J'ai d'ailleurs rappelé à chaque fois que la colonisation devait être condamnée en tant que telle. Mais je dis aussi qu'il faut - et ça va être bientôt le 50e anniversaire de l'indépendance algérienne - que nous soyons capables de parler du passé mais de construire l'avenir."

Dans une lettre adressée en réponse à un militant associatif, pendant la campagne pour la présidentielle (*), François Hollande avait écrit qu’il allait reconnaître les massacres de Sétif et d’Octobre 1961, si jamais il était élu. Maintenant que c’est chose faite ira-t-il jusqu’à le faire ? Les semaines prochaines nous en diront plus.

Dimanche 10 Juin 2012 - 17:40

Source Le Matin DZ




Nouveau commentaire :
Twitter