Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le président de la chambre des représentants Kazakh réitère le soutien de son pays à l'intégrité territoriale du Maroc


Jeudi 24 Avril 2014 modifié le Jeudi 24 Avril 2014 - 13:54




Le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah
Le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah
Le président de la chambre des représentants (Majliss) du Kazakhstan, Kabybulla Jakupov, a réitéré, mardi à Astana, le soutien de son pays à l'intégrité territoriale du royaume et aux efforts déployés par le Maroc afin de parvenir à un règlement pacifique de ce différend.

Recevant une délégation conduite par le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah, M. Jakupov a souligné l'importance de la coopération politique et économique entre le Kazakhstan et le Maroc, saluant la coordination entre les deux pays au sein des instances régionales et internationales.

Il a mis l'accent sur la nécessité de développer la coopération économique entre les deux pays à tous les niveaux et de renforcer le partenariat bilatéral dans les domaines industriel, agricole et énergétique.

A cette occasion, M. Jakupov a passé en revue l'expérience parlementaire de son pays et l'action de la Chambre des représentants composée de 109 députés.

Pour sa part, M. Biadilah a donné un aperçu sur l'expérience démocratique et le modèle de développement du Maroc, sous la conduite du Roi Mohammed VI.

Il a mis en exergue les efforts du Maroc sur la voie de la réforme de l'économie et de la justice, l'élargissement du champ des droits et libertés et la lutte contre la corruption.

M. Biadillah a soulevé dans ce cadre les nouveaux acquis apportés par la Constitution 2011 dans le domaine du renforcement du système des droits de l'Homme, la consécration des mécanismes de bonne gouvernance et du principe de la parité femme-homme ainsi que la consolidation des pouvoir de législation du Parlement, mettant l'accent sur le rôle important accordé à l'opposition parlementaire en matière de législation, de contrôle de gouvernement et de l'évaluation des politiques publiques.

Le Maroc, a-t-il ajouté, a initié une nouvelle politique migratoire à travers la régularisation de la situation des étrangers en séjour irrégulier au Royaume, fondée sur une approche du respect des droits de l'Homme, conformément aux dispositions de la Constitution et aux engagements internationaux du pays.

Concernant la question de l'intégrité territoriale du Royaume, le président de la Chambre des conseillers a rappelé les circonstances politiques et historiques du conflit artificiel autour du Sahara, mettant en relief l'importance de la proposition marocaine d'autonomie en tant que seule solution durable capable de mettre fin à ce différend.

Cette proposition d'autonomie est de nature à insuffler une nouvelle vie à l'Union du Maghreb arabe, comme regroupement régional qui permettra de relever les défis sécuritaire et de développement et de construire un avenir commun, selon lui.

Se félicitant de l'évolution constante des relations de coopération entre le royaume du Maroc et la République de Kazakhstan, M. Biadillah a souligné le rôle de la diplomatie parlementaire dans le renforcement de ces relations.


Jeudi 24 Avril 2014 - 09:38

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter