Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le président de la FNM, Mehdi Qotbi, sur les traces d’Eugène Delacroix et de l’Afrique


Mardi 13 Septembre 2016 modifié le Mercredi 14 Septembre 2016 - 15:01

Le président de la Fondation nationale des musées (FNM), Mehdi Qotbi, ne doit dormir que d’un œil à force de courir après l’excellence. A peine avoir clôturé en beauté l’exposition inédite Giacometti et entamer les préparatifs de l’exposition Picasso, prévue en avril 2017 au musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain de Rabat, le voilà déjà en train de prospecter pour l’organisation de deux futures expositions au Maroc : Eugène Delacroix, et l’Afrique et le monde arabo-musulman.




Mehdi Qotbi offre à Jack Lang, le 13 septembre 2016, le catalogue en arabe consacré à l'exposition Giacometti
Mehdi Qotbi offre à Jack Lang, le 13 septembre 2016, le catalogue en arabe consacré à l'exposition Giacometti
A Paris, l’artiste-peintre multiplie les rendez-vous avec conservateurs, directeurs de musées et autres promoteurs de la culture comme outil de rapprochement entre les peuples.

Ce mardi 13 septembre, M. Qotbi a rencontré Dominique de Front-réaulx, directrice du musée national Eugène Delacroix. Objectif, étudier les possibilités d’une future exposition des œuvres d’Eugène Delacroix au musée Mohammed VI de Rabat, avant d'enchaîner avec un entretien avec le président de l’Institut du monde arabe, Jack Lang.

Cette fois-ci, il est question de délocaliser au Maroc l’exposition de « Tombouctou à Zanzibar » , qui sera inaugurée à l’IMA au printemps 2017. Cette exposition se penchera sur les liens entre le monde arabo-musulman et l’Afrique subsaharienne durant quatorze siècles. Le Royaume entretient de profonds liens séculaires avec le continent africain, lequel constitue une priorité pour le Roi Mohammed VI .

Depuis sa création en 2011, la FNM a mis en place plusieurs partenariats avec la France, ses musées dont le Louvre et le Centre Pompidou, et ses institutions culturelles. Cette diplomatie culturelle a débouche sur l’organisation en 2014 de trois grandes expositions : "Splendeurs de Volubilis" au Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM) à Marseille, "Le Maroc Contemporain" à l’Institut du Monde Arabe à Paris, et "Le Maroc Médiéval : un empire de l’Afrique à l’Espagne" au Musée du Louvre à Paris.

La fondation et l’IMA ont signé un protocole d’accord sur la coopération, le 28 mai 2015 à l’occasion de la réunion de haut niveau franco-marocaine qui s'était tenue sous la présidence des deux Premiers ministres.

Mardi 13 Septembre 2016 - 19:12

H. Daoudi




Nouveau commentaire :
Twitter