Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le président de la CGLUA salue le rôle du Roi Mohammed VI dans la promotion de la gouvernance locale en Afrique


Lundi 11 Avril 2016 modifié le Mardi 12 Avril 2016 - 00:30

Le président de l'organisation Cités et Gouvernements locaux unis d'Afrique (CGLUA) et maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, a salué, lundi à Rabat, le rôle majeur que le Roi Mohammed VI n'a eu de cesse d'assumer dans la promotion de la gouvernance locale en Afrique.




Khalifa Ababacar Sall
Khalifa Ababacar Sall
Intervenant lors d'une réunion de travail réunissant une délégation de la CGLUA avec les membres du bureau de l'Association marocaine des présidents des conseils communaux (AMPCC), M. Sall a souligné que ''le Maroc sous la conduite de SM le Roi joue un rôle vital au sein de cette organisation et contribue amplement à la promotion de la gouvernance locale en Afrique", expliquant que le fait que le Maroc abrite le siège de la CGLUA reflète la portée de son engagement et de l'intérêt qu'il porte à la gouvernance locale.

Dans ce contexte, le président de la CGLUA a mis l'accent sur l'importance accordée par le Souverain à l'amélioration du niveau de représentation de la femme africaine au sein des centres de décision, notamment au niveau des pouvoirs locaux, soulignant que la réalisation idoine des objectifs du millénaire pour le développement est tributaire de la mise en oeuvre par les pays de leurs engagements portant sur le renforcement de la gouvernance locale et de la participation de l'élément féminin au processus de développement.

Par ailleurs, M. Sall a relevé la nécessité d'une forte présence de l'Afrique à travers les représentants de ses pays aux travaux de la 22è conférence des parties (COP 22) à la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques prévue à Marrakech en novembre prochain, souhaitant plein succès aux travaux de ce sommet.

Dans une déclaration à la presse au terme de cette réunion, le président de l'AMPCC, Fouad El Omari, a affirmé que la rencontre constitue l'occasion de jeter la lumière sur le grand rôle joué par le Maroc, à travers ses élus locaux, dans le renforcement de la présence de la CGLUA à l'échelle africaine et internationale.

La réunion de travail est la première rencontre organisée après le sommet Africités organisé du 29 novembre au 3 décembre 2015 à Johannesburg par la CGLUA qui a été marqué par l'élection de M. Sall à la présidence de l'organisation, a rappelé M. El Omari, notant que cette organisation panafricaine constitue une plateforme de débats pour poser et défendre les causes justes du Maroc.

Lors des travaux de la réunion de travail, les participants ont évalué le bilan du sommet de Johannesburg et examiné le programme de travail de la CGLUA dans la perspective de la tenue de son prochain sommet au Congo-Brazzaville.
Lundi 11 Avril 2016 - 23:24





Nouveau commentaire :
Twitter