Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Le président Erdogan participe au G20 en Allemagne


Jeudi 6 Juillet 2017 modifié le Jeudi 6 Juillet 2017 - 23:53




Le président Erdogan participe au G20 en Allemagne
Le président turc Recep Tayyip Erdogan se rendra en Allemagne pour participer, vendredi été samedi à Hambourg, au Sommet du G20.

"Le 12ème Sommet du G20 est une occasion de revoir nos objectifs en matière de croissance forte, durable et participative, et de débattre de l'actualité internationale", indique un communiqué du service de presse de la présidence turque.

Le commerce international, le développement, l’emploi, la santé, les conséquences des technologies digitales sur l’économie et la société, la lutte contre le terrorisme et la crise des migrants sont les principaux sujets d’importance mondiale qui seront traités lors du sommet à Hambourg placé sous le thème: "Formons un monde interconnecté".

En marge de ce sommet, le chef de l’Etat turc aura des entretiens avec plusieurs dirigeants qui seront présents en Allemagne notamment la chancelière Angela Merkel et le président russe Vladimir Poutine.

Le porte-parole de la présidence turque a qualifié "d’inacceptables" les explications "provocatrices et de mauvaise foi de certains politiciens allemands" suite au rejet par les autorités allemandes d’une requête du président Erdogan de s’adresser à ses compatriotes en marge du sommet.

Les obstacles dressés pour empêcher cette rencontre par ceux qui "veulent donner la leçon à la Turquie au sujet de la démocratie, des libertés et des droits de l’homme et qui protègent les organisations terroristes, les putschistes et les criminels sont les indicateurs les plus concrets des deux poids deux mesures qui dominent en Europe".

A la veille de ce sommet, le chef de l’Etat turc a affirmé que cette interdiction de s’adresser aux citoyens turcs était "un suicide politique pour l’Allemagne", déplorant "la campagne de dénigrement lancée par les médias allemands à son encontre et à l’encontre de la Turquie" et indiquant que "l’Allemagne resterait un pays soutenant les terroristes tant qu’elle n’extradera par les terroristes de FETÖ" (organisation de Fethullah Gülen, accusé d’avoir fomenté le putsch militaire avorté de juillet 2016).

Atlasinfo (avec map)
Jeudi 6 Juillet 2017 - 09:43





Nouveau commentaire :
Twitter