Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le premier Centre culturel marocain en France a déjà son terrain à Mantes-la-Jolie


Samedi 22 Mai 2010 modifié le Dimanche 23 Mai 2010 - 00:12

Le projet du premier Centre Culturel Marocain en France vient de franchir une première étape vers sa concrétisation après la signature, vendredi à Paris, d'une convention relative à la cession au Maroc d'un terrain à Mantes-la-Jolie, dans la banlieue sud-ouest de Paris.




Le premier Centre culturel marocain en France a déjà son terrain à Mantes-la-Jolie
En vertu de cet accord, signé par MM. El Mostafa Sahel, ambassadeur du Maroc en France, et Michel Vialay, maire de Mantes-la-Jolie, la ville française cède pour un euro symbolique un terrain d'une superficie de 755 m2 devant servir à l'édification du futur Centre. Le Maroc prendra en charge les travaux de construction.

Présidant la cérémonie de signature au siège de l'ambassade du Royaume à Paris, le ministre délégué chargé de la communauté marocaine résidant à l'étranger, M. Mohamed Ameur, s'est réjoui du début de concrétisation de ce projet "original à la fois par sa démarche et son montage mais aussi par ses objectifs".

Conçu selon une approche "partenariale et solidaire", ce Centre, destiné à une population à la fois française et marocaine, constitue "un patrimoine partagé" entre les deux pays, a-t-il expliqué, soulignant la nécessité de fédérer les énergies et les intelligences, de part et d'autre, pour "accompagner cette population en quête d'origines et de racines".

Selon lui, le socle de la politique du Maroc vis-à-vis de ses ressortissants à l'étranger est d'"accompagner l'enracinement sans déracinement", car "les jeunes qui réussissent (à l'étranger) sont ceux qui vivent à l'aise avec leur origine".

Ce projet fait partie d'une série de programmes culturels initiés par le Maroc à travers le monde, avec l'objectif double d'"accompagner l'intégration des nouvelles générations originaires du Maroc, renforcer leurs liens avec le pays et assurer un rayonnement à la culture marocaine", a rappelé M. Ameur.

Le ministre a souhaité que les travaux de construction démarrent le plus tôt possible et que le futur centre soit à la hauteur des attentes des deux pays. Pour sa part, M. Sahel s'est dit "heureux d'être associé au lancement de ce Centre", mettant l'accent sur son emplacement idéal, au centre ville de Mantes-la-Jolie, près d'un grand complexe cinématographique. L'ambassadeur du Maroc a espéré que ce Centre culturel soit "un espace de convergence, de dialogue et de partage, ouvert sur toutes les communautés de la ville".

De son côté, M. Michel Vialay s'est dit honoré par le choix du Maroc, soulignant que le Centre Culturel marocain sera "une grande fierté et un très grand avantage" pour Mantes-la-Jolie et viendra répondre à une "forte attente que les Mantais partagent avec les Marocains". "Le choix de Mantes-la-Jolie pour implanter le premier centre culturel marocain est très emblématique de ce que devraient être encore plus les relations entre la France et le Maroc", a estimé M. Vialay.

L'acte fondateur du projet du Centre culturel marocain de Mantes-la-Jolie a la convention de partenariat, signée en juillet 2009 à Rabat, entre le ministère chargé de la communauté marocaine résidant à l'étranger et la Mairie de la ville française.


Samedi 22 Mai 2010 - 23:48

maghrebinfo




Nouveau commentaire :
Twitter